En ce moment : 1987 - CALOGERO Ecouter la radio

Oignies : invité pour un rencard, un homme tabassé et volé dans un bois

Faits divers. Un homme a été violemment agressé dans un bois à Oignies, près d’Hénin-Beaumont, le 21 août 2023. Ses agresseurs ont été interpellés.

Oignies : invité pour un rencard, un homme tabassé et volé dans un bois
Shutterstock

Le 21 août 2023, un homme accepte le rencard proposé par un individu. Ils se donnent alors rendez-vous rue Joseph Cugnot à Oignies. La victime monte dans la voiture de l’homme et s’arrêtent dans un bois. Dès que cette dernière est sortie du véhicule, elle a été balayée par une troisième personne capuchée qui a dissimulé son visage.

La victime reçoit plusieurs coups de poings au visage ainsi qu’un coup de couteau. Les mis en cause lui ont volé les clefs de son véhicule (une Mercedes) et de son domicile avant de prendre la fuite selon une source policière. L’homme ayant subi l’agression risque de perdre un œil. Il a aussi écopé de deux mois d’ITT (Interruption Temporaire de Travail)

Une description très précise de l’agresseur

Auditionnée par les forces de l’ordre, la victime arrive à décrire avec précision son agresseur, connu défavorablement des services de police. Il était recherché pour deux autres faits. La voiture a été retrouvée quelques jours plus tard. Grâce aux empreintes relevées dans le véhicule, les deux agresseurs ont été identifiés : il s’agit d’un homme, âgé de 34 ans, et de sa femme, âgée de 17 ans. Ils ont été interpellés trois jours après les faits. Le domicile de la jeune femme a été perquisitionnée. Les forces de l’ordre découvrent les clefs volées, un téléphone, une arme type airsolft et une autre arme de poing. Tous les objets ont été saisis.

Un interrogatoire qui se passe mal 

Interrogée, la mineure nie les faits. Elle est allée jusqu’à insulter son avocate puis casser l’ordinateur de l’enquêtrice. Le mis en cause a lui changé trois fois sa version des faits. Par ailleurs, il a essayé de s’échapper pendant sa garde à vue. Il a été incarcéré ce mardi à la prison de Vendin-le-Vieil, près de Lens. Entendu à nouveau cette semaine, il nie tout en bloc. La jeune femme a reconnu, elle, l’agression. Elle a été mise en examen devant le tribunal pour enfant. L’agresseur devra répondre de ses actes soit devant le tribunal correctionnel, soit devant la cour d’assises.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Oignies : invité pour un rencard, un homme tabassé et volé dans un bois