En ce moment : Don't Leave My Head - ONE T Ecouter la radio

[Direct] Attentat à Arras : un mort et trois blessés, plusieurs personnes placées en garde à vue

Arras - St Pol. Suivez l'évolution de la situation

[Direct] Attentat à Arras : un mort et trois blessés, plusieurs personnes placées en garde à vue
DR Horizon

Une attaque à l’arme blanche s'est produite à Arras vers 11h20, ce vendredi 13 octobre. Les faits se sont produits à la cité scolaire Gambetta. L’assaillant, un jeune homme de 20 ans a été maitrisé et interpellé, ainsi que son frère. Il s'agit d'un ancien élève, fiché S, d'origine Tchétchène. 

22H24

C'est la fin de ce direct pour aujourd'hui. Merci pour vos témoignages.

22H22

Les cours reprendront ce mardi selon nos informations. 

20h15 

Invité dans le JT de 20h de TF1, Gérald Darmanin confirme « un lien probable entre ce qu'il s'est passé dans le Proche-Orient et le passage à l'acte ». Le ministre de l'Intérieur est notamment revenu sur le profil du jeune homme responsable de la mort d'un professeur au lycée Gambetta d'Arras. 

20h10

Lors d'une conférence de presse tenue au tribunal d'Arras, le procureur antiterroriste, Jean-François Ricard est revenu sur le déroulé des faits. On déplore un mort et trois blessés. Plusieurs enquêtes pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste et enfin association de malfaiteurs terroristes criminels ont été ouvertes. Plusieurs personnes ont été placées en garde à vue. Plus d'informations en cliquant ici.

19h50

Le ministre de l'Education nationale dénonce sur X "un drame d'une horreur inouie qui frappe notre pays et toute l'Education nationale" après l'attaque au couteau à Arras. Gabriel Attal réunit ce vendredi soir les syndicats et les recteurs. 

 

19h32 

Neuf personnes ont été interpellées dans le cadre de l'enquête, dont le principal suspect. Huit autres personnes ont été arrêtées dont la mère de l'assaillant, son petit frère âgé de 16 ans, sa soeur et son oncle.

19h20

Emmanuel Macron organise une réunion de sécurité à l'Elysée en ce moment. La Première ministre Elisabeth Borne et les ministres Gérald Darmanin, Eric Dupond-Moretti et Gabriel Attal y participent. De son côté, le procureur antiterroriste, qui s'est s'est saisi, s'exprimera en conférence de presse depuis le tribunal d'Arras à 20h. 

19h05

Selon nos informations, environ 70 personnes ont été reçues par le cellule psychologique mise en place devant la cité scolaire Carnot-Gambetta ce vendredi. Pour rappel, l'établissement rouvrira ses portes dès demain. Les élèves et enseignants ressentant le besoin de s'yrendre pour parler seront accueillis.

18h20

Le procureur de la République donnera une conférence de presse à 20h.

18h10

Le maire d'Arras Frédéric Leturque s’est également exprimé cet après-midi. L’élu confirme notamment que le lycée Gambetta sera bien ouvert dès demain, samedi. "Une bonne chose" selon le maire. "Tous ceux qui auront besoin de s'y rendre  pour parler seront accueillis. Le maire a aussi annoncé suspendre jusqu’à nouvel ordre tous les événements organisés dans la Ville. 

17h41

Nous avons pu joindre Karen, une mère d’élève scolarisée en seconde. Elle était sur place juste avant l’attaque, c’est elle qui a pu prévenir les secours en premier.

« Ma fille entre au lycée cette année, en internat. Je venais la chercher ce matin, elle terminait à 11h, je venais la récupérer parce qu’on avait rendez-vous. Je l’attendais sur un banc. Et je vois deux personnes se battre à 300m de moi, puis un attroupement. J’entends des cris, je vois des personnes courir après une autre personne, je ne savais pas qu’il s’agissait de l’agresseur. Je cherchais ma fille, j’avais un peu peur. Je m’approche et je vois une personne au sol, deux autres étaient en train de l’aider. J’entendais des gens qui criaient d’appeler les pompiers et la police, que quelqu’un avait été poignardé au ventre. J’ai appelé. Je vois ma fille sortir à ce moment, on est allé se réfugier à l’internat de suite. Et là, ma fille m’a dit qu’elle était passée juste à côté de l’homme au couteau. Il l’avait frôlé avant d’aller poignarder d’autres personnes. C’est horrible, c’est irréel. »

17h15

Xavier Bertrand, président de la région Hauts-de-France, vient d'annoncer que le pronostic vital d'une deuxième victime n'est plus engagé. Celle-ci a été transférée au serivce réanimation. Pour rappel, l'attaque a fait un mort : Dominique Bernard, professeur de français. Un professeur d'EPS est également hospitalisé, ses jours ne sont pas en danger.

16h55

Les enquêteurs se sont rendus au domicile de la famille de l'assaillant, près du quartier des Bonnettes, pour procéder à une perquisition.

16h50

Emmanuel Macron s'est exprimé devant l'établissement. Il explique : «Un enseignant a été tué, il y a deux blessés qui sont en train de lutter contre la mort. J’ai une pensée pour cet enseignant qui aujourd’hui a été lâchement et sauvagement assassiné. Pour sa famille et pour la famille des deux blessés. […] Je veux saluer le courage du proviseur, de tout le corps enseignant, des élèves, du personnel administratif, des élus. L’enseignant qui a été tué s’est interposé et a surement sauvé beaucoup de vie. Son collège qui grièvement blessé a eu le même courage. Je veux ici leur rendre hommage.» La suite de la déclaration est disponible ici.

16h06 

L'AFP indique que deux personnes ont été blessées dans l'attaque. L'une d'elle est un agent du lycée. Il se trouve en urgence absolue. Il a été poignardé à plusieurs repises et se trouve entre la vie et la mort. Un autre enseignant est pris en charge, il se trouve en urgence relative.

15h40

Selon nos informations recueillies sur place, l'assaillant aurait été un élève turbulent lors de sa scolarisation dans la cité scolaire. Cette même source nous indique que Mohammed Mogouchkov aurait déjà agressé un élève et un professeur. Il avait été exclu.

15h30

Le président Emmanuel Macron est arrivé sur place. Il a marqué une pause devant le corps de l’enseignant qui est encore sur le parking devant le lycée et recouvert d’une couverture. Selon nos informations, le corps de la victime vient d'être transféré vers l'institut médico médical de Lille sous escorte. Le président va bientôt prendre la parole.

14h40

Frédéric Leturque, maire d’Arras, au nom des élus, des agents et de tous les habitants de la Ville d’Arras, apporte son soutien et sa solidarité aux victimes, aux familles et à la communauté éducative.

«L’émotion est présente et palpable dans tout l’Arrageois. Il y a trois ans presque jour pour jour, Frédéric Leturque se rendait à Conflans Sainte Honorine, pour honorer la mémoire de Samuel Paty. Ce drame nous oblige. Nous devons être dignes. A compter de maintenant, les événements organisés par la Ville d’Arras sont suspendus jusqu’à nouvel ordre. Nous remercions les commerçants et associations de respecter la mémoire des victimes. Les équipes de la Ville d’Arras sont sur le terrain, aux côtés des forces de l’ordre et notamment des équipes éducatives. L’enquête est en cours et les opérations de police se déroulent normalement. Ne cédons pas à la panique, ne relayons pas de fausse information et restons unis

 

14h37

Jean-Claude Leroy, Président du Département du Pas-de-Calais adresse un message.

« Aujourd’hui, une attaque au couteau au sein de la cité scolaire Gambetta à Arras a fait un mort et deux blessés graves. Toutes mes pensées vont aux victimes qui se sont interposées entre l’assaillant et les élèves qui fréquentent l’établissement. Au professeur de Français qui a payé de sa vie cet engagement. J’adresse également tout le soutien du Département aux collégiens et lycéens témoins de ce drame, à leurs parents plongés dans l’angoisse, à la communauté éducative qui restera à jamais marquée par cette tragédie comme elle le fut lors de l’assassinat de Samuel Paty. Face à l’horreur de cet attentat, notre République doit être forte et intransigeante sur le respect de ses valeurs, notre Pays doit rester uni et le Gouvernement doit prendre les mesures qui s’imposent pour renforcer la sécurité de nos enfants. »

14h21

L'assaillant Mohammed Mogouchkov était surveillé par les renseignements. Mosvar, le frère, avait déjà été condamné pour participation à une association de malfaiteurs terroriste. Il est actuellement incarcéré. Aucune revendication n'a été retrouvée pour le moment.

14h02

Les démineurs ont neutralisé le sac à dos que portait l'homme interpellé devant le lycée Robespierre.

13h44

Le président de la République Emmanuel Macron devrait arriver à 14h sur place.

13h42

Près de 500 élèves ont été évacués de l'établissement scolaire. Ils ont été remis à leur famille. Plusieurs adultes et élèves ont effectués des bilans avec les secours sur place.

13h10

Une intervention vient d’être déclenchée au lycée Roberspierre d’Arras. Un homme suspect a été repéré avec un sac à dos aux abords de l’établissement. Il vient d’être arrêté. Les démineurs sont sur place.

Intervention en cours des services de police après qu'un individu équipé d’un sac à dos ait forcé l'entrée du lycée Robespierre d'Arras. Il a été interpellé Cour de Verdun. Le déminage est en cours.

12h40 : Martin Dousseau, professeur de Philosophie, a été témoin de l'attaque au lycée Gambetta d'Arras. 

 

 

 

12h36

Tous les lycées de la ville Arras sont actuellement confinés par mesure de sécurité. Le parquet antiterroriste vient d’ouvrir une enquête.

 

12h20

Le président de la République, Emmanuel Macron, annonce se rendre sur place.

12h05

Plusieurs sources confirment que l’assaillant sera un ancien élève de l’établissement Gambetta. Il s’agit d’un homme d’une vingtaine d’années, d’origine tchétchène et fiché S. Son frère a été retrouvé devant le lycée Savary, il a été également été interpellé.

12h00

Les secours indiquent qu’un adolescent d’une quinzaine d’années a été pris en charge. Il présente une plaie causée par une arme blanche.

11h57

Les sapeurs pompiers ont pris en charge les victimes. Selon une source policière, l’assaillant a été interpellé.

11h50

Les élèves sont confinés dans les classes de la cité scolaire Gambetta. Un peu plus tôt, un homme s’est introduit dans l’établissement avec un ou plusieurs couteaux à la main. Des membres du corps enseignant ont tenté de s’interposer. Un professeur a été tué, un autre grièvement blessé. Une troisième est également touchée. Nous ne relayerons aucune vidéo ou photo de l'attaque sur ce direct.

Ecoutez Horizon et suivez l'info en temps-réel : 
88.0 FM Lens/Béthune
98.5 FM Arras
Sur le DAB+ dans l'Artois et la métropole lilloise
En activant le player disponible sur HorizonActu.fr et sur l'appli HorizonActu. 

Horizon affiche le deuil mais aussi sa solidarité et son soutien aux victimes et à leurs familles, aux élèves et aux personnels des établissements concernés, à la population arrageoise et plus largement à tous celles et ceux qui sont effarés par cet attentat terroriste qui, sur notre territoire, a frappé des innocents ce vendredi 13 octobre à Arras. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
2 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
13/10/2023 - 14h30
Signaler ce commentaire

Affreux , peur de mettre ses enfants à l'école ...
Quand le gouvernement va bouger...???

Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 13/10/2023 - 17h01
Signaler ce commentaire

Affreux le gouvernement ne bouge pas

En direct
[Direct] Attentat à Arras : un mort et trois blessés, plusieurs personnes placées en garde à vue