En ce moment : Elle a fait un bébé toute seule - JEAN-JACQUES GOLDMAN Ecouter la radio

Arras pourrait accueillir la cérémonie nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

Arras - St Pol. Chaque année depuis 2020, un hommage est rendu à celles et ceux qui sont morts dans des attentats, comme à Paris le 13 novembre 2015 ou encore à Nice le 14 juillet 2016. Cette année, la cérémonie pourrait se tenir à Arras, ce lundi 11 mars.

Arras pourrait accueillir la cérémonie nationale d’hommage aux victimes du terrorisme
Des fleurs déposées devant le Beffroi d'Arras en hommage à Dominique Bernard, devant la plaque en mémoire des victimes des attentats de Paris. - Julie Desbois

Un évènement d’envergure se prépare-t-il à Arras pour lundi prochain ? Depuis 2020, la France rend hommage aux victimes d'attaques terroristes lors d'une journée européenne d'hommage fixée au 11 mars, date des attentats de Madrid en 2004. Il s’agit de l’attaque jihadiste la plus meurtrière en Europe, avec 191 morts et 2 000 blessés.

Pour la première fois depuis l'instauration de cette journée, la cérémonie ne devrait pas se dérouler aux Invalides à Paris, mais à Arras. Selon France Bleu Nord et France Info, le choix d’Arras se serait imposé, puisque c’est là que s’est déroulé le dernier attentat perpétré en France, le 13 octobre dernier. Le professeur de Lettres Dominique Bernard était assassiné devant le lycée Gambetta-Carnot par un ancien élève radicalisé. L’assaillant avait également blessé trois personnes.

Familles de victimes et politiques conviés

Selon nos confrères, quelques 600 invités sont attendus ce lundi 11 mars à la citadelle d’Arras. Familles de victimes, élus locaux et plusieurs ministres sont conviés. La cérémonie sera présidée par le Premier Ministre, Gabriel Attal.

Pour l’instant, l’Elysée n’a pas communiqué. Contactée ce mercredi matin, la préfecture du Pas-de-Calais nous affirme « ne pas avoir d’informations pour l’instant ». L’agenda du Premier Ministre devrait confirmer, sous peu, la tenue de cette cérémonie qui s’annonce hautement symbolique, cinq mois après le drame qui a marqué Arras.

Il y a quelques semaines, Gérald Darmanin était à Arras pour décorer des policiers qui sont intervenus juste après l’attaque du 13 octobre. Le 19 février, le ministre de l’Intérieur distinguait neuf gardiens de la paix ayant neutralisé l’assaillant, Mohammed Mogouchkov. Six d’entre eux ont reçus la Légion d’Honneur.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Arras pourrait accueillir la cérémonie nationale d’hommage aux victimes du terrorisme