En ce moment : Respire encore - CLARA LUCIANI Ecouter la radio

[Youth League-8e de finale] Yohan Demont : «On sait que tout est jouable»

RC Lens.

Libérer les têtes, dédramatiser l’événement. Pour la première fois de son histoire, le Racing Club de Lens dispute la Youth League cette saison. Après des résultats exceptionnels en phase de poule, les jeunes entraînés par Yohan Demont ont terminé 1er devant Séville, Eindhoven et Arsenal. Rien que ça. Depuis les 2e de groupe et les […]

[Youth League-8e de finale] Yohan Demont : «On sait que tout est jouable»

Libérer les têtes, dédramatiser l’événement. Pour la première fois de son histoire, le Racing Club de Lens dispute la Youth League cette saison. Après des résultats exceptionnels en phase de poule, les jeunes entraînés par Yohan Demont ont terminé 1er devant Séville, Eindhoven et Arsenal. Rien que ça. Depuis les 2e de groupe et les qualifiés de la voie nationale se sont affrontés dans le cadre de barrage. Après quoi, les Sang et Or ont pu découvrir l’identité de leur adversaire pour ces 8e de finale : l’Olympiakos, qui a éjecté l’Inter Milan du tournoi aux tirs au but en barrages.

Des terrains mis à disposition

Pas de match de championnat le week-end passé : une partie du groupe a embarqué dans l’avion direction la Grèce dès dimanche soir. Une arrivée bien en avance pour une rencontre fixée ce mercredi 14h. «On a profité de la sympathie du Panathinaïkós  qui ont prêté leurs terrains d’entraînements dimanche et lundi, souligne l’entraîneur Yohan Demont. Hier, on s’est entraîné sur la pelouse du stade Georgios Karaiskakis». C’est là, dans ce stade grand de 32 000 places que les Sang et Or tenteront de disposer de l’Olympiakos.

A quoi s’attendre cet après-midi ? En tribunes en tout cas, difficile de dire si les supporters grecs pourront débouler en nombre. Le club a tenté de repoussé l’horaire du match à 19h voire 21h, certainement dans l’idée de garnir davantage ses tribunes. Mais l’UEFA a bien maintenu le match en début d’après-midi. Pour la partie terrain, c’est Yohan Demont qui raconte. «On est confiant, on sait que c’est un match sans retour, on sait que tout est jouable. C’est sur un match que ça se décide et les joueurs le savent. Les joueurs sont avertis, on a bien observé l’adversaire parc que notre analyste a réussi à récupérer des images. On a pu observer aussi leurs forces et leurs faiblesses. Nous on a notre jeu à jouer.»

«On sent bien qu’il y a une identité dans ce club»

Mais pour ce groupe de jeunes joueurs (U19), l’aspect mental a également son rôle à jouer. Le staff a fait en sorte de dédramatiser l’échéance. «On est arrivé dimanche, reprend le coach. J’ai dit à mes joueurs de ne pas commencer à faire le match dans la tête. On est parti sur des séances comme à la Gaillette, avec un cadre différent, une météo plus douce. Mais rien qu’en arrivant et voyant le stade ça reste impressionnant pour les joueurs, il y a une histoire. On sent bien qu’il y a une identité dans ce club, l’Olympiakos reste un gros club en Grèce, moi je suis là pour dédramatiser l’événement pour les joueurs. Mais on ira à fond.»

Découvrez le groupe lensois en cliquant ici. Aucune diffusion vidéo officielle n’est prévue en France. Retrouvez le compte-rendu et les réactions d’après-match sur notre site dès 16h.

Le programme des huitièmes de finale

Déjà joués
AZ Alkmaar – Porto: 1-1 (3-4 tab)
Žilina – Copenhagen: 1-1 (2-4 tab)
Mayence – Manchester City : 2-1

Mercredi 28 février
Olympiakos – Lens (14 heures)
AC Milan – Braga (14h30)
Salzbourg – Nantes (15 heures)
Bayern Munich – Feyenoord (16 heures)
Real Madrid – Leipzig (18 heures)

Les quarts de finale : 12/13 mars

1 : Mayence ou Man City – AZ Alkmaar ou Porto
2 : Salzbourg ou Nantes – Žilina ou Copenhague
3 : Bayern ou Feyenoord – Olympiakos ou Lens
4 : Milan ou Braga – Real Madrid ou Leipzig

Demi-finales : 19 avril (lieu unique)
Finale : 22 avril (lieu unique)

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
[Youth League-8e de finale] Yohan Demont : «On sait que tout est jouable»