En ce moment : Move - ADAM PORT Ecouter la radio

Élue Miss France 2024, Eve Gilles revendique la « diversité de la femme »

Ça se passe près de chez vous. Son parcours, ses cheveux courts, sa déclaration après l’élection… Les premiers mots d’Eve Gilles, devenue ce samedi Miss France 2024 !

Élue Miss France 2024, Eve Gilles revendique la « diversité de la femme »
TF1

Le Nord-Pas-de-Calais est une nouvelle fois à l’honneur ! Après Camille Cerf en 2015, Iris Mittenaere en 2016 et Maëva Coucke en 2018, c’est désormais au tour d’Eve Gilles, Miss Nord-Pas-de-Calais, de devenir Miss France ! 4 victoires de Nordistes en 9 ans, voila un joli ratio qui sera difficile à battre ! Ce samedi soir, la vie de cette jeune femme de 20 ans a basculé au Zénith de Dijon. Originaire de Quaëdypre, près de Dunkerque, elle succède donc à Indira Ampiot. La soirée a été marquée par un hommage à Geneviève De Fontenay, l'ancienne présidente de la société Miss France, qui est décédée en août dernier. 40 anciennes miss sont montées sur scène, en noir et blanc, sous un chapeau lumineux affiché en fond.

Une miss aux cheveux courts

La nouvelle Miss France aux cheveux courts a réussi à se démarquer. Eve Gilles a fait de sa candidature le symbole de la « diversité » féminine. « Être parmi vous est ma plus belle revanche. J’aimerai, grâce à ma participation, montrer que le concours évolue et la société aussi. Que la représentation de la femme est diverse, que la beauté ne se résume pas à une coupe de cheveux ou à des formes. Pour moi, c’est plus que ça. La diversité peut parfois faire peur mais au cas où vous auriez un doute, la couronne tiendrait très bien même sur mes cheveux courts », a-t-elle annoncé pendant sa présentation lors du concours Miss France diffusé ce samedi soir sur TF1.

 

Après une courte nuit, elle a accordé une interview à LCI où elle précise qu’il lui « faudra un peu de temps pour prendre conscience du titre et de tout ce que ça implique.» Elle prévient également qu’elle n’est « pas qu’une coupe de cheveux. (…) Mon corps est comme il est. On ne peut pas plaire à tout le monde, il faut s’accepter et faire abstraction. »

Elle se verrait bien devenir statisticienne

Elle a une nouvelle fois rappelé après le concours que « les mathématiques ont toujours été (sa) voie ». Celle qui se verrait bien devenir statisticienne compte faire une pause pour profiter de son titre mais promet qu’elle ira « au bout de son diplôme ». Avant de démarrer une licence à l’université de Lille, Eve Gilles a travaillé comme ouvrière dans une usine d’œufs. Elle s’est aussi livrée dans les studios d’Horizon au lendemain de son élection à Miss Nord-Pas-de-Calais. Un portrait décalé que l’on vous invite à (re)découvrir. 

Elle a failli ne pas concourir

Comme nous vous l’avons détaillé dans un précédent article, certaines règles du concours Miss France ont évolué. Auparavant, les participantes devaient obligatoirement avoir entre 18 et 24 ans, mesurer au moins 1 mètre 70, être officiellement célibataires et sans enfant. Le nouveau règlement n’impose plus de limite d’âge, la candidate doit seulement être majeure. Le concours s’ouvre également aux transgenres puisque seul l’état civil féminin est requis. Les participantes peuvent désormais avoir des enfants et être mariées. Les tatouages sont désormais autorisés.

En revanche, la taille minimale requise reste la même : 1,70 m. Selon le comité Miss France, la raison est d’ordre pratique. Il est ainsi plus facile de gérer les costumes et tenues similaires des 30 candidates si elles sont presque toutes dans la même fourchette de taille. Eve Gilles a failli ne pas pouvoir concourir puisqu’elle mesure… 1,695 m ! Elle aurait réussi à gagner les quelques millimètres manquants grâce à des étirements selon les dires de la nouvelle Miss France. Ou alors, le comité s’est montré généreux ! Dans tous les cas, elle a été autorisée à participer au concours de Miss Hersin-Coupigny pour remporter cette écharpe, puis celle de la région et enfin... le graal avec la couronne de Miss France. 

 

Miss France 2024 a pris la direction de Paris après le concours où l’attend une longue tournée médiatique.

À lire sur le même sujet : Miss Nord-Pas-de-Calais est élue Miss France 2024

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Élue Miss France 2024, Eve Gilles revendique la « diversité de la femme »