En ce moment : Help me make it - HUFF & PUFF Ecouter la radio

A la rentrée, tous les élèves devront remplir un questionnaire sur le harcèlement

France - Monde. Après la mise en place de deux décrets, le ministère de l'Education nationale poursuit sa lutte contre le harcèlement scolaire. A la fin des vacances de la Toussaint, tous les élèves du CE2 au lycée devront remplir un questionnaire pour signaler s'ils sont victimes ou non de ce phénomène grandissant.

A la rentrée, tous les élèves devront remplir un questionnaire sur le harcèlement
Shutterstock

A la reprise de l’année scolaire 2023 – 2024, le gouvernement a redéfini ses priorités. La lutte contre le harcèlement scolaire est revenue au premier plan après le suicide de la jeune Lindsay à Vendin-le-Vieil, victime de harcèlement dans son collège. La nomination de Gabriel Attal a scellé cette prise de conscience. Il a succédé à Pap Ndiaye, critiqué pour sa gestion du phénomène trop souvent marquée par des paroles sans actes.

Plusieurs décisions prises

Les marches blanches se sont succédées, la création d’associations aussi et le gouvernement a décidé de passer à l’action. Cela s’est notamment vu au mois de juillet. Le locataire de la rue de Grenelle annonçait vouloir prendre plusieurs mesures afin de lutter contre ce harcèlement à l’école, qui dépasse désormais le cadre scolaire et se poursuit sur les réseaux sociaux. Deux nouveaux décrets ont été pris. Un premier qui permettra le changement d’école d’un élève responsable de harcèlement et un autre qui donnera la possibilité de sanctionner un élève à l’origine de cyberharcèlement contre un élève du même établissement.

A la mi-septembre, Gabriel Attal annonçait qu’un questionnaire était en cours de création au sein du ministère, il serait notamment mis en place pour permettre aux élèves de s’auto-évaluer sur un éventuel cas de harcèlement les concernant ou concernant un camarade de classe. Gabriel Attal travaillait « avec des experts sur ce questionnaire d’auto-évaluation ».

Du CE2 au lycée

Ce questionnaire, dont on ignore encore le contenu a bien été créé et sera mis en place dès la rentrée des vacances de la Toussaint. Tous les élèves à partir du CE2, jusqu'au lycée, devront remplir un questionnaire, anonyme, pour évaluer s'ils sont victimes ou non de harcèlement, a annoncé ce mardi le ministère de l'Education. Pour sensibiliser les élèves, 2 heures seront banalisées entre le 9 novembre, journée nationale de lutte contre le harcèlement, et le 15 novembre prochain.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
2 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 25/10/2023 - 23h34
Signaler ce commentaire

Temps mieux je suis d'accord avec vous Adrien bonnerot

Les commentaires sur Horizon Actu
Anilou 26/10/2023 - 13h19
Signaler ce commentaire

Enfin 1 bonne initiative mais croyez vous que tous les élèves diront vraiment la vérité par risque de représailles ou s'il n'y ai pas faut pas de fuites dans le système scolaire

En direct
A la rentrée, tous les élèves devront remplir un questionnaire sur le harcèlement