En ce moment : Le chemin - KYO & STEPHANE Ecouter la radio

[N3] Solomon Kessi, le joker lensois de cette deuxième partie de saison

RC Lens.

C’est le joueur à suivre actuellement du côté de l’équipe réserve lensoise. Solomon Kessi, débarqué en Artois l’été dernier en provenance de la Soccer Bridge Academy d’Accra (Ghana), est en train de réaliser une belle montée en puissance. D’abord laissé à disposition de l’équipe U19 pour qu’il prenne ses marques, l’attaquant de 18 ans s’éclate […]

[N3] Solomon Kessi, le joker lensois de cette deuxième partie de saison

C’est le joueur à suivre actuellement du côté de l’équipe réserve lensoise. Solomon Kessi, débarqué en Artois l’été dernier en provenance de la Soccer Bridge Academy d’Accra (Ghana), est en train de réaliser une belle montée en puissance. D’abord laissé à disposition de l’équipe U19 pour qu’il prenne ses marques, l’attaquant de 18 ans s’éclate désormais dans le groupe de Vincent Carlier. Auteur de 6 buts en 8 matches avec l’équipe, le Ghanéen avance.

«Eto’o fait partie des attaquants qui m’inspirent»

« A Lens, j’ai appris beaucoup de choses, explique-t-il à nos confrères de l’Avenir de l’Artois. Le football est très différent en Europe comparé à l’Afrique. Au RC Lens, j’ai appris beaucoup de choses sur le plan technique et physique.» Ce joueur tonique, rapide et à l’aise balle au pied use les défenses avec ses appels en profondeur. Si parfois, le drapeau se lève pour le signaler hors jeu, Solomon Kessi ne perd jamais son sens du but. Parmi ses inspirations, Samuel Eto’o. «Il fait partie des attaquants qui m’inspirent. Mais si je dois ressortir un joueur, c’est forcément Kylian Mbappé. »

Solomon Kessi profite également de la présence de son compatriote pour parfaire son intégration. « Salis Abdul Samed est comme un frère pour moi. On est du même pays, de la même ville. Salis m’aide dans plusieurs domaines. Il m’explique des choses. Il me motive. On entretient une excellente relation. En dehors des terrains de football, l’adaptation est très difficile. Il y a la barrière linguistique. La cuisine est différente. La communication avec mes coéquipiers est un autre exemple des difficultés que je peux rencontrer. C’est pour cela que j’essaie d’apprendre le français pour me rendre la vie plus facile. Je prends des cours de français avec des professeurs. J’espère que mes efforts vont m’aider à mieux me sentir dans le futur. »

Un contrat en question

Reste maintenant à prendre une décision pour le RC Lens. Parce que ce très bon joueur n’a paraphé qu’un contrat d’un an pour le moment. Un contrat qui comporte une option d’achat. « Je n’ai toujours pas eu de retour de la part du club, précise le joueur. Je pense que le RC Lens attend la fin de période d’un an afin de prendre sa décision. J’espère bien évidemment le meilleur pour moi. »

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
[N3] Solomon Kessi, le joker lensois de cette deuxième partie de saison