En ce moment : Million Voices - OTTO KNOWS Ecouter la radio

Rave-party à Lens : les organisateurs toujours recherchés et des participants condamnés

Faits divers. L’enquête se poursuit pour tenter de retrouver les auteurs de cette rave-party qui s’est déroulée le week-end dernier à Lens

Rave-party à Lens : les organisateurs toujours recherchés et des participants condamnés
© Adrien Bonnerot

La rave-party organisée au cours du week-end des 25 et 26 février à Lens au boulevard du marais continue de faire couler beaucoup d’encre. «L’enquête se poursuit afin d’identifier le ou les organisateurs de la rave-party» a fait savoir le parquet de Béthune ce mardi. Le préfet s’était rendu sur place ce dimanche, qualifiant les organisateurs «d’irresponsables» en raison de la dangerosité de cette vaste friche industrielle. Le site a été évacué par la police ce dimanche après-midi. 1 500 fêtards s’étaient donné rendez-vous !

Des participants arrêtés en possession de stupéfiants

Ce lundi, plusieurs personnes ont été condamnées. Tout d’abord, un homme qui a écopé à 90 jours-amende à 10 euros pour détention de cocaïne et un second à 90 jours-amende à 9 euros et à une interdiction de port d'arme pendant deux ans pour outrage, rébellion et port prohibé d'arme. À noter que deux autres participants à cette rave-party sont convoqués devant le tribunal correctionnel pour des violences sur les forces de l'ordre et outrages.

21 000 euros de stupéfiants dans une voiture

Ce n’est pas fini, un homme a également été condamné lundi en comparution immédiate à Compiègne à quatre ans d'emprisonnement dont deux avec sursis après avoir été contrôlé endormi à bord de sa voiture au bord de l'autoroute A1.  L’homme a été contrôlé «positif au test salivaire à tous les stupéfiants sauf les opiacés». Il a indiqué en garde à vue qu'il devait transporter de la drogue entre le Val-de-Marne et la rave-party de Lens, mais avait fait demi-tour après avoir constaté la présence policière sur place, selon la procureure de Compiègne Marie-Céline Lawrysz.

Dans sa voiture ont été saisis des stupéfiants pour une valeur d'environ 21.000 euros: cannabis, cocaïne, kétamine, amphétamines, ecstasy, timbres de LSD, MDMA ou encore 3-MMC, a listé la procureure qui confirme donc une information du Parisien.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Rave-party à Lens : les organisateurs toujours recherchés et des participants condamnés