En ce moment : Des milliers de je t'aime - SLIMANE Ecouter la radio

Hôpital de Béthune-Beuvry : un nouvel équipement de pointe pour diagnostiquer les cancers

Béthune - Bruay. Cet appareil, qui est une caméra numérique de dernière génération, est dédié en grande partie à l'exploration des pathologies cancéreuses.

Hôpital de Béthune-Beuvry : un nouvel équipement de pointe pour diagnostiquer les cancers
Le Tep-Scan a été inauguré ce mardi à l'hôpital de Béthune-Beuvry. - ©Géraud Lefebvre

Le nouveau Tep-Scan du centre hospitalier de Béthune-Beuvry a été inauguré ce mardi après-midi. Installé depuis novembre 2022 au local de la médecine nucléaire au sein de l’hôpital, ce scanner de pointe permet d’améliorer la détection des tumeurs cancéreuses. Concrètement deux photographies en 3D sont réalisées pour donner une lecture plus précise qu’avec un simple scanner. La machine peut aussi détecter des pathologies infectieuses ou des affections neurologiques comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer. Le Tep Scan est par ailleurs doté d'un anneau large de 78 cm facilitant la prise en charge des patients claustrophobes ou atteints d’obésité.

Une offre à proximité

Grâce à cet appareil, les patients sont pris en charge plus rapidement et n’ont plus besoin d’aller vers le centre hospitalier universitaire de Lille comme l’explique le docteur Salim Adib, chef de service au centre hospitalier de Béthune-Beuvry. « On a un équipement supérieur à ce qui existe au CHU de Lille. Les professionnels de santé n’ont pas encore le numérique là-bas mais ça va venir. Il n’y a pas de raison d’aller dans d’autres centres pour réaliser cet examen. On draine des patients qui viennent d’Hazebrouck, de Boulogne-sur-Mer ou encore de Saint-Omer. »


Le docteur Adib analyse les résultats des images dévoilées par le Tep-Scan. ©Géraud Lefebvre 

Gain de temps

En plus d’étoffer l’offre de soin sur  le territoire, le Tep-Scan permet une prise en charge plus rapide. « On passe d’un examen qui durait 16 minutes à un examen qui dure 10 minutes désormais. C’est un avantage en termes d’irradation, on injecte moins de radioactivité aux patients. On a une qualité d’examen meilleure avec la résolution spatiale améliorée de la machine. On voit des lésions plus petites et de façon plus précoces », insiste le docteur Salim Adib.

2,4 millions d’euros ont été investis par le centre hospitalier Béthune-Beuvry pour l’acquisition du TEP SCAN. Il a déjà été utilisé sur 700 patients depuis fin novembre.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Hôpital de Béthune-Beuvry : un nouvel équipement de pointe pour diagnostiquer les cancers