En ce moment : Love Me Now - OFENBACH Ecouter la radio

Grippe aviaire : un nouveau foyer détecté près de Lillers

Béthune - Bruay. Nouvel appel à la vigilance pour le Béthunois

Grippe aviaire : un nouveau foyer détecté près de Lillers

Le préfet du Pas-de-Calais appelle à la vigilance pour limiter la propagation de la grippe aviaire.

Le virus de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) peut infecter de très nombreuses espèces d’oiseaux sauvages et d’élevage et se propage rapidement. Un élevage situé sur la commune d’Allouagne a été déclaré infecté mercredi. Plusieurs mesures sanitaires ont été mises en place pour éviter le risque de propagation du virus. Toutes les volailles doivent être mises à l’abri.

Plusieurs foyers confirmés dans la région

Le virus de l’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) est une maladie animale très contagieuse, pouvant infecter de très nombreuses espèces d’oiseaux sauvages et d’élevage. Cette maladie se propage rapidement chez les oiseaux engendrant une mortalité très élevée et des conséquences importantes, tant dans les élevages que pour la faune sauvage.
Le 15 novembre dernier, un foyer d’Influenza Aviaire Hautement Pathogène a été confirmé sur la commune du Doulieu, dans le département du Nord. Un élevage en lien épidémiologique avec ce foyer situé sur la commune d’Allouagne, près de Lillers dans le département du Pas-de-Calais a également été déclaré infecté d’IAHP le 16 novembre.

Le Béthunois concerné

Suite à la découverte de ces foyers, plusieurs mesures sanitaires ont été mises en place pour éviter le risque de propagation du virus. Une zone réglementée prescrivant l’ensemble des mesures à respecter a été établie : 8 communes sont placées en zone de protection. Allouagne, Burbure, Choques, Gonnehem, Labeuvrière, Lapugnoy, Lillers, Lozinghem. D'autres sont sous surveillance comme Barlin, Béthune ou encore Auchel.

Dans ces communes, les rassemblements d’oiseaux sont interdits, le transport de gibiers à plumes et d’appelants pour la chasse au gibier d’eau est interdit, sauf dérogation pour gallinacés en zone de surveillance. Le lâcher de gibier à plumes et l’utilisation des appelants pour la chasse au gibier d’eau sont interdits tout comme la chasse au gibier à plumes et zones humides et la chasse au gibier d'eau sont interdits.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Grippe aviaire : un nouveau foyer détecté près de Lillers