En ce moment : Ton regard - JOSEPH KAMEL Ecouter la radio

Tous les serveurs de l’éducation nationale inutilisables depuis ce lundi matin

News. Les serveurs sont saturés !

Tous les serveurs de l’éducation nationale inutilisables depuis ce lundi matin
© Shutterstock.

ENT, Pronote, école directe, ma "classe à la maison" du CNED, impossible ce lundi matin de se connecter aux serveurs de l’académie de Lille pour entamer les devoirs à la maison demandés par les professeurs pour les collégiens, lycéens et étudiants.

Selon Catherine Piecuch, membre du FSU et professeur au collège George Brassens à Saint-Venant : « même dans le cas ou la connexion est possible, nous avons beaucoup de retour de cas de logiciels en panne, qui ne répondent plus. Il peut s’agir de «  pronote » ou encore, d’« école directe ». Les logiciels ne supportent pas le nombre de connections. Moi même, je n’y arrive pas. Depuis ce matin, les collègues nous le signale ainsi que des parents et même des élèves. »

Elle ajoute : « Des collègues spécialisés en informatique avaient hier, certains doutes par rapport à la capacité de résistance des serveurs. Il y a quand même 12 millions d’élèves en France. Plus la capacité de télétravail de nombreux salariés, on peut imaginer qu’il y ait des problèmes a certains moments et c’est ce qui se passent dès le 1er jour... »

Le constat de l'inspection académique dans le Pas-de-Calais

Nous avons aussi pu joindre Joël Sürig, l'inspecteur académique du Pas-de-Calais qui déclare : « le 1er constat que je fais, c’est une forte mobilisation de tous les personnels. Ce lundi matin, beaucoup d’équipes sont présentes pour accueilir les enfants des personnels soignants. » Pour Joël Sürig, la priorité est le lien avec les familles. 

Il ajoute : « Le second constat est que pour la continuité pédagogique, on a eu des échos de personnes qui ont eu des difficultés de connexion. C’est parfois difficile parce qu’on a eu beaucoup d’appels. Il y a eu beaucoup de flux sur les réseaux. Ca va se réguler progressivement. Notre priorité est le contact avec les familles et l’accompagnement des élèves accueillis pour répondre aux besoins des soignants. »

Joël Sürig tient à remercier les communes parce que, dit-il : « ce lien là, on ne peut le faire qu’avec les communes. On s’organise aussi pour pouvoir se regrouper. On ne vas pas s’engager avec un ou 2 élèves par école mais on va regrouper sur un, 2 ou 3 écoles. Surement qu'à partir de jeudi on verra comment s’organiser pour les regroupements afin de s’engager sur la continuité pédagogique. »

L’éducation nationale pense que la situation devrait progressivement s’améliorer dans les jours à venir.

Autres infos pratiques sur le Covid-19 :

bientot-confinement-obligatoire-en-france.

point-sur-la-delivrance-des-arrets-de-travail.

Covid-19, les visites interdites dans les hôpitaux de Lens, Béthune, Hénin-Beaumont et La Bassée

 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Tous les serveurs de l’éducation nationale inutilisables depuis ce lundi matin