En ce moment : September - EARTH WIND AND FIRE Ecouter la radio

Le Secours populaire de Vendin-lès-Béthune cherche désespérément un local de stockage

Béthune - Bruay. Après le départ à la retraite de l'artisan qui lui prêtait un local, le Secours Populaire à un peu plus d'un mois pour trouver où stocker sa viande, au quel cas la distribution de produits frais s'arrêtera au 1er avril.

Le Secours populaire de Vendin-lès-Béthune cherche désespérément un local de stockage
Le marie de Maryse Toursel (à gauche) part à la retraite et ne pourra plus prêter son local. - Adrien Bonnerot

Le Secours Populaire de Vendin-lès-Béthune recherche désespérément un local de stockage. Un endroit où ils pourraient entreposer les frigos permettant de stocker plusieurs tonnes de viande qu’ils distribuent à 42 familles de Vendin-Oblinghem. Maryse Toursel, secrétaire générale de l’association sur le secteur et ses bénévoles ont jusqu’au 1er avril pour trouver une solution.

Un peu plus d’un mois pour trouver

« Notre artisan vendinois, mon mari, prend sa retraite et on n’aura plus accès à l’entrepôt où l’on stocke nos congélateurs à partir du 1er avril. » Pour l’instant nous n’avons aucune solution. Le secours populaire de Béthune a tenté de se rapprocher de la mairie de Vendin, tout aussi démunie que l’association, « nous avons prévenu la mairie il y a 1 an mais ils n’ont pas de solution non plus. On parle de 3 congélateurs d’une tonne de stockage, certains sont pleins. »

Le Secours Populaire lance donc un appel, « on se tourne vers n’importe quelle solution que ce soit un professionnel ou un particulier qui aurait un garage. » L’association assure qu’elle participera au frais d’électricité pour le stockage de ses produits car il s’agit d’une situation urgente, « on ne pourra plus recevoir et stocker tout ce qui est produits frais. On sera obligé d’arrêter la distribution les vendredis matin et d’envoyer les donateurs vers d’autres associations. » se désole Maryse Toursel, et pour cause, des centaines de personnes sont concernées.

« On distribue en moyenne 70 à 90 euros de viande et de poisson tous les vendredis. Les familles n’achètent plus ce genre de denrées et se nourrissent du panier qu’on leur donne. Cela représente 133 personnes sur Vendin, Oblinghem et Hinges », si vous disposez d’un local ou connaissez quelqu’un qui en a un, vous pouvez contacter Maryse Toursel au 06 89 07 66 57 ou à tourselmaryse@hotmail.fr

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Le Secours populaire de Vendin-lès-Béthune cherche désespérément un local de stockage