En ce moment : Just died in your arms - CUTTING CREW Ecouter la radio

Franck Haise : « La frustration est énorme »

RC Lens.

Moins de 72 heures après son élimination de la Ligue Europa à Fribourg après prolongation (3-2), le RC Lens s’est incliné en fin de match ce dimanche à Bollaert contre Monaco dans un duel important pour l’Europe (2-3, 23e journée de Ligue 1). Pour Franck Haise, pas question d’aller sur le terrain du manque de […]

Franck Haise : « La frustration est énorme »

Moins de 72 heures après son élimination de la Ligue Europa à Fribourg après prolongation (3-2), le RC Lens s’est incliné en fin de match ce dimanche à Bollaert contre Monaco dans un duel important pour l’Europe (2-3, 23e journée de Ligue 1). Pour Franck Haise, pas question d’aller sur le terrain du manque de récupération. Il revient sur la défaite de ses joueurs, qui ont tout donner pour revenir de 0-2 à 2-2.

Lensois.com : Franck Haise, on imagine que la frustration est grande quand une défaite vient sanctionner un tel match ?
La frustration est énorme, à la hauteur du match qui a été énorme. Je pense que plein de gens se sont régalés, mais pas nous. J’ai des joueurs qui ont un cœur à énorme, à l’image du club, de la région. Ça, on ne nous l’enlèvera pas. On n’est pas toujours très juste techniquement, à l’image de la première demi-heure. Et on a eu du mal à résister à l’impact, on a lâché trop de ballons. Mais on a un cœur énorme, avec de la qualité dans nos animations. Cela aurait mérité au moins un nul. Mais les Monégasques ont aussi des éléments de grande qualité avec 3 joueurs qui laissaient planer une menace. Ils ont eu une belle efficacité sur la dernière action.

Comment expliquez les différentes dynamiques que nous avons pu voir dans ce match fou ?
L’expliquer, je ne le peux pas. Simplement sur leur pression durant la première demi-heure, on a manqué de qualité pour résister physiquement et techniquement. On a réussi à desserrer l’étreinte ensuite mais il y avait 2-0. Comme nous avons du cœur et de la qualité, nous avons su revenir à 2-2 mais nous aurions peut-être pu aussi marquer le 3e. C’est aussi ce qui nous manque pour être encore plus haut dans ce classement. On s’attendait a ce qu’ils puissent venir avec un schéma conçu pour nous chercher fort. Avec les joueurs qu’ils avaient ils pouvaient faire pas mal de choses. On sait que c’est une équipe impactante, qui va chercher.

« Je n’aurais peut-être pas dû faire un changement offensif »

haise delaval lens monaco 250224

La défense a parfois semblé en difficulté en première période. On a souvent vu vos joueurs communiquer pour se régler…
Je n’ai pas de réponse précise là-dessus. Nos 3 centraux étaient les titulaires habituels. Je n’ai pas revu les images des 2 premiers buts. Sur le premier, Kevin (Danso), le prend pour lui. Il faut résister plus. Après je n’ai pas d’explication rationnelle à donner sur cette entame si ce n’est qu’il faut résister à l’impact techniquement et physiquement.

Vous avez perdu le premier d’une longue liste de matches qui vont compter pour la course à l’Europe, face à des concurrents. Comment l’appréhendez-vous ?
Ce sont des matches qui comptent pour cette course à l’Europe. En cela, le 2-2 n’était pas un mauvais résultat. Je n’aurais peut-être pas dû faire un changement offensif (ndlr : à la 88’, avant le 3e but monégasque, Sishuba a pris la suite de Pereira Da Costa), mais je voulais gagner le match… C’est ma responsabilité, j’assumerai toujours les miennes. Je me pose toujours des questions quand c’est bien ou non. Mais le petit « Sishu » (Sishuba), en 5 ou 6 minutes, pouvait obtenir un penalty, faire une différence… Quand je dis que je regrette, je ne regrette pas fondamentalement. Mais ça aurait pu être autre chose.

 

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Franck Haise : « La frustration est énorme »