En ce moment : Remind Me (Teardrops) - TRIBAL JAM Ecouter la radio

Attentat d’Arras : une connaissance de l’assaillant condamnée pour apologie du terrorisme

Arras - St Pol. Le jeune homme de 18 ans a notamment déclaré vouloir « décapiter tous les juifs » et a approuvé l’assassinat de Samuel Paty.

Attentat d’Arras : une connaissance de l’assaillant condamnée pour apologie du terrorisme
Photo d'illustration - Shutterstock

C’est une première condamnation dans l’affaire de l’attentat d’Arras, le 13 octobre dernier. L’enquête sur l’assassinat du professeur Dominique Bernard a permis d’interpeller un jeune homme de 18 ans, au casier judiciaire vierge.

Jugée ce mardi 6 février par le tribunal d’Arras, cette connaissance de l’assaillant, a été condamnée pour apologie du terrorisme. Le jeune majeur natif d’Arras écope de 5 ans de suivi socio-judiciaire, assorti d'une obligation de formation et de soin, ainsi que de 210 heures de travaux d'intérêt général. En cas de manquement, il risque jusqu'à deux ans de prison.

Une haine des juifs

Interpellé trois jours après l’attentat grâce au signalement de la responsable d’un centre d’accueil pour jeunes, il a indiqué aux enquêteurs vouloir tuer des juifs et partir faire le jihad. Il a également justifié les attentats contre Charlie Hebdo et Samuel Paty.

Une perquisition à son domicile a permis de retrouver une vidéo sur son téléphone portable. Il y exprimait de nouveau sa haine du peuple juif. Devant les juges, il a assuré avoir parlé sous l’effet du cannabis et le coup de la colère, quelques jours après les attaques du Hamas et la riposte d’Israël. En consultant son historique sur Internet, les enquêteurs ont aussi découvert que le jeune homme avait cherché à se procurer des armes à feu.

Un attentat planifié

Cette condamnation intervient quelques jours après de nouvelles révélations sur les intentions de Mohammed Mougochkov. Lors de ses interrogatoires en novembre et en janvier, le terroriste a affirmé avoir intentionnellement ciblé son ancien professeur, Dominique Bernard. L’assaillant a ainsi avoué avoir tout planifié lors de l’attaque du 13 octobre, avec l’objectif de s’attaquer à un symbole de la France.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Attentat d’Arras : une connaissance de l’assaillant condamnée pour apologie du terrorisme