En ce moment : When the rain beggins to fall - PIA ZADORA & JERMAINE JACKSON Ecouter la radio

Angelo Fulgini : «On a des manques, ils sont identifiés, on travaille dessus»

RC Lens.

Le retour aux choses sérieuses. Après une bonne semaine de trêve internationale, les Sang et Or s’apprêtent à reprendre le chemin de la Ligue 1, et de Bollaert pour deux week-ends consécutifs. Au milieu, un déplacement sympa à Séville. Mais le début de saison n’avait rien d’idyllique. Alors Angelo Fulgini espère que cette mauvaise introduction […]

Angelo Fulgini : «On a des manques, ils sont identifiés, on travaille dessus»

Le retour aux choses sérieuses. Après une bonne semaine de trêve internationale, les Sang et Or s’apprêtent à reprendre le chemin de la Ligue 1, et de Bollaert pour deux week-ends consécutifs. Au milieu, un déplacement sympa à Séville. Mais le début de saison n’avait rien d’idyllique. Alors Angelo Fulgini espère que cette mauvaise introduction sera un lointain souvenir.

Lensois.com : Angelo Fulgini, racontez-nous cette entame de championnat ratée. Comment l’expliquer ?
C’est sûr qu’en termes de points, on n’est pas au mieux. Mais sur les différents matches que l’on a pu jouer jusque là, il y a du positif à tirer. Il est certain que l’on a aussi des manques. On les a identifiés, on travaille dessus. On va tout faire pour retrouver notre jeu.

Est-ce qu’il y a du doute ?
Du doute, non je ne pense pas parce qu’on évolue avec un groupe de qualité cette année encore. On n’a pas le droit de douter de notre équipe même s’il faut bien intégrer que cette saison sera forcément différente de la précédente. L’an dernier, tout allait très bien mais là, ce début de saison est un peu difficile. C’est à nous d’en faire plus, d’aller de l’avant et surtout, de garder nos principes. On est fort dans plusieurs domaines, à nous de retrouver ça.

Vous avez pu profiter de la trêve pour prendre du recul sur tout ça ?
C’était délicat, on avait beaucoup de départs d’internationaux et les jeunes sont venus en renfort. Mais on sait très bien ce qui pêche en ce moment. On en est conscient mais on reste confiant pour pouvoir rebondir dès samedi face à Metz. Ensuite il faudra enchaîner avec Séville en milieu de semaine prochaine puis Toulouse.

Qu’est-ce qui pêche alors ?
On a fait pas mal de séances vidéo. Dans le pressing, on était fort la saison passée, on récupérait haut et là, c’est un peu moins bon. On est parfois coupé en deux. On doit pouvoir retrouver ce bloc, peu de joueurs sont partis, les principes n’ont pas bougé. C’est une connexion entre nous pour être plus compact lorsqu’on presse pour récupérer le ballon le plus haut possible.

Et dans l’envie ? Rien n’a changé ?
L’année dernière, on vit une série incroyable où on est presque injouable à domicile. A l’extérieur, ça roulait aussi. Et là, à Brest on commence bien. Puis on termine mal et on part ensuite dans une mauvaise spirale. Mais l’envie est toujours là, c’est la même que l’an passé.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Angelo Fulgini : «On a des manques, ils sont identifiés, on travaille dessus»