En ce moment : Derniers Humains - CHRISTOPHE MALI Ecouter la radio

Mort de Nahel : le policier est mis en examen et placé en détention provisoire

Ça se passe près de chez vous. La situation se tend, les bus et tramways ne circuleront pas ce jeudi soir dans la métropole lilloise et en Île-de-France.

Mort de Nahel : le policier est mis en examen et placé en détention provisoire
Shutterstock

Ils étaient plus de 6 000 à Nanterre à défiler dans les rues dans le cadre de la marche blanche organisée ce jeudi après-midi en hommage à Nahel. Le cortège s'est élancé en début d'après-midi dans le calme, 2 jours après la mort de l'adolescent de 17 ans suite à un tir de policier après un refus d’obtempérer lors d’un contrôle routier. L'enquête, elle, se poursuit. Le policier mis en cause a été mis en examen ce jeudi soir pour homicide volontaire et placé en détention provisoire. Le procureur de Nanterre a fait un point sur l'affaire, à la mi-journée. La justice estime que les conditions légales d’usage de l’arme n'étaient pas réunies.

Pas de circulation des bus et des tramways ce jeudi soir

Des affrontements ont éclaté à l'arrivée devant la préfecture entre certains participants et les forces de l'ordre. Des sapeurs-pompiers du Pas-de-Calais ont été envoyés sur place. Après les émeutes de ce mercredi soir, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin assure que la réponse de l’Etat sera extrêmement ferme et que dès ce soir, l'ordre public sera rétabli. En Ile-de-France, la circulation des bus et des tramways sera interrompue à partir de 21 heures. Dans la métropole lilloise, Ilévia annonce qu’aucun tramway, ni bus ne circulera ce jeudi après 20h. Une décision prise suite « aux recommandations de la préfecture et des forces de l’ordre ». La station de métro Porte de Douai sur la ligne 2 reste fermée à cause d’un incendie qui a provoqué des dégâts matériels.

Quelle situation dans le Nord et le Pas-de-Calais ?

Plusieurs faits de violence ont été recensés dans la nuit de mercredi à jeudi dans 4 communes du département du Pas-de-Calais (Avion, Bruay-la-Buissière, Berck-sur-Mer et Calais). « 16 feux de poubelles et plusieurs tirs de mortier ont été comptabilisés. Un véhicule de la police nationale a également été pris à partie. Aucun blessé n’est à déplorer », précise la préfecture dans un bilan. À Avion dans le quartier de la République, des tirs de mortier ont été recensés. À Mons en Baroeul, près de Lille, l'hôtel de ville a été incendié et une école a aussi été saccagée à Tourcoing.

Le préfet du Pas-de-Calais prend des mesures

Pour éviter que cette situation ne se reproduise, le préfet du Pas-de-Calais Jacques Billant, qui a condamné les violences, a décidé par arrêté préfectoral de mettre en œuvre plusieurs mesures sur l’ensemble du département à compter de ce jeudi 18h jusqu’au lundi 3 juillet 2023, 8h. La détention et l’utilisation des artifices de divertissement sont interdites sur la voie publique par les non professionnels, surtout les catégories F2, FF3, F4, T2, P1 et P2. « La distribution, la vente et l’achat de carburant sont interdits dans tout récipient transportable », ajoute les services de la préfecture.

De son côté, Emmanuel Macron qualifie "d'inadmissibles» les violences urbaines, tout en remerciant les policiers, gendarmes et pompiers mobilisés ces dernières heures. Au total, 150 personnes ont été interpellées.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Oceane 29/06/2023 - 22h04
Signaler ce commentaire

Je persiste et signe : soutient total à la Police

En direct
Mort de Nahel : le policier est mis en examen et placé en détention provisoire