En ce moment : Don't Leave My Head - ONE T Ecouter la radio

Le RC Lens à Lyon pour un dernier coup de collier avant de rentrer

RC Lens.

Le RC Lens joue à Lyon ce dimanche (23e journée de Ligue 1, 20h45, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Prime Vidéo) pour tenter de renouer avec la victoire et mettre un terme à une période éprouvante de son calendrier.  Si le championnat est un marathon, ces deux dernières semaines […]

Le RC Lens à Lyon pour un dernier coup de collier avant de rentrer

Le RC Lens joue à Lyon ce dimanche (23e journée de Ligue 1, 20h45, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Prime Vidéo) pour tenter de renouer avec la victoire et mettre un terme à une période éprouvante de son calendrier. 

Si le championnat est un marathon, ces deux dernières semaines ont ressemblé à un vrai sprint pour le RC Lens avec un calendrier qui s’est lancée à toute allure et des déplacements en pagaille… Les Lensois n’ont pas vraiment eu le temps de dire ouf depuis 15 jours avec 5 matches au programme et tous ces voyages, même s’ils se sont adaptés pour s’offrir quelques heures de sommeil en plus en ne rentrant pas à la Gaillette entre le match de jeudi à Lorient et celui de ce dimanche soir à Lyon.

Jonathan Gradit, le seul lensois à avoir démarré l’ensemble des matches de la série.

Ce dimanche soir, au Groupama Stadium, les Lensois joueront leur 3e match à l’extérieur une semaine. Et tenteront de renouer avec une victoire qui les fuit en Ligue 1 depuis la réception d’Auxerre le 14 janvier (1-0), soit 3 journées de championnat sans gagner (une défaite 0-1 contre Nice à Bollaert et deux nuls 1-1 à Troyes et Brest). Les Sang et Or, à défaut de gagner en championnat, ont tout de même montré qu’ils n’avaient rien perdu de leur résilience en s’accrochant pour revenir au score, ou pour aller chercher une qualification aux tirs au but en Coupe de France à Lorient malgré le coup de massue d’une égalisation dans les dernières minutes (1-1, 2 tab 4). Et ce avec une équipe remaniée. « On cultive ça par un discours qui ne change pas. Par le fait que le collectif reste au-dessus peu importe les joueurs absents ou présents. Pour que l’on ait toujours la volonté d’imposer un rapport de force pour chercher à gagner. C’est plus une idée générale sur laquelle on se tient et on reste même si de temps en temps, il y a des vents contraires », lâche Franck Haise.

Franck Haise : « Les résultats plaident en leur faveur depuis la trêve »

En soi, un nouveau nul à Lyon ce dimanche ne serait en rien un mauvais résultat, même si Monaco vient de reléguer le Racing à la 4e place et que Marseille a pris les devants en 2e position. Car l’OL a repris du poil de la bête et revient vers un niveau plus conforme à ce que l’on attendait de lui en début de saison. Sur le mois écoulé, les Gones ont connu 4 fois la victoire (dont une aux tirs au but contre Lille) pour un nul toutes compétitions confondues. On note tout de même que c’est surtout en déplacement que les Gones se sont illustrés. Leur dernier succès sur leur pelouse dans le temps réglementaire remonte aux 32es de finale de la Coupe de France contre Metz (2-1). Depuis, 3 matches sans victoire hors tirs au but sont passés. Mais les progrès sont réels. « Très clairement les résultats plaident en leur faveur depuis la trêve, note Franck Haise. C’est une équipe construite pour le haut de tableau et qui a des joueurs pour ça. Il y a eu l’arrivée d’un nouveau coach (ndlr : Laurent Blanc) et d’un staff, cela demande toujours un peu de temps pour que les choses se mettent en place et ça semble s’être bien fait. On aura un adversaire très fort et en confiance sur le match de ce dimanche. » En prime, Lyon aura le bénéfice  de recevoir avec 24 heures de récupération en plus dans les jambes. « C’est un avantage mais ce n’est pas nous qui faisons le calendrier », soulignait Laurent Blanc vendredi.

Laurent Blanc aurait-il trouvé la bonne recette avant de recevoir Lens ?

Il faudra notamment se méfier pour les Lensois de l’entente grandissante entre Ryan Cherki et Alexandra Lacazette. Un match qui se jouera par ailleurs dans une atmosphère peut-être un peu particulière au Groupama Stadium alors que les supporters lyonnais manifesteront à 20h. Les Bad Gones et Lyon 1950 ont appelé à un grand rassemblement pour réclamer une restructuration générale du pôle sportif. Le directeur de la cellule de recrutement Bruno Cheyrou est notamment visé. Pour les Lensois, cet endroit est de toute façon déjà bien malgré eux à part. De tous les stades où ils se sont rendus chaque année depuis leur montée en 2020, il est le seul où ils n’ont jamais pris de points (défaites 3-2 et 2-1). Une nouvelle case à cocher pour les Sang et Or !

Christophe Schaad

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Le RC Lens à Lyon pour un dernier coup de collier avant de rentrer