En ce moment : Teardrops - WOMACK & WOMACK Ecouter la radio

Pour Strasbourg comme le RC Lens, il y aura danger à la Meinau

RC Lens.

Le RC Lens se déplace à Strasbourg ce mercredi (18e journée de Ligue 1, 21h, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Canal+ Foot). 2e avec 29 points de plus que son adversaire, 19e et en crise, il sera favori. Ce n’est pourtant pas une partie de plaisir qui semble s’annoncer, […]

Pour Strasbourg comme le RC Lens, il y aura danger à la Meinau

Le RC Lens se déplace à Strasbourg ce mercredi (18e journée de Ligue 1, 21h, à suivre en direct sur Lensois.com et diffusé en intégralité sur Canal+ Foot). 2e avec 29 points de plus que son adversaire, 19e et en crise, il sera favori. Ce n’est pourtant pas une partie de plaisir qui semble s’annoncer, loin de là.

C’est un statut auquel le RC Lens doit s’habituer : celui de grand favori. En tant que dauphin du PSG, il le sera ce mercredi soir sur la pelouse d’une équipe de Strasbourg en très grande difficulté. Pourtant fringant la saison dernière avec un groupe très proche, le club alsacien est à la peine, en 19e position avec 11 points, à 4 longueurs d’Ajaccio, 16e et premier non relégable. Malgré le soutien de la Meinau, le club de l’Est n’a remporté qu’une seule rencontre cette saison avant d’accueillir le RC Lens… et ce n’était pas à domicile mais à Angers, le 9 octobre dernier (2-3). Une équipe du SCO qui vient de prendre sa revanche en l’éliminant de la Coupe de France vendredi aux tirs au but après un nul 0-0 sur une pelouse de la Meinau décidemment maudite.

La Meinau, l’un des stades les plus animés de L1, où Strasbourg n’a pourtant jamais gagné cette saison.

Pourtant, l’adversaire du RC Lens ne manque pas de talent. D’ailleurs, cela n’a pas échappé aux dirigeants lensois qui sont sur le point de lui arracher Adrien Thomasson, l’un de ses joueurs cadres. Au milieu, l’ex pensionnaire de la Gaillette Jean Ricner Bellegarde surnage alors que devant, Kevin Gameiro et Ludovic Ajorque restent des menaces de grande valeur. Conséquences de cette période difficile, le RC Lens va se déplacer en Alsace alors que son hôte vient tout juste de limoger son coach Julien Stéphan. C’était lundi. Une nouvelle que Franck Haise, le coach lensois, a appris juste avant de venir en conférence de presse pour évoquer la rencontre. Avec une déception palpable pour son homologue, 8e coach de Ligue 1 à sauter (Lucien Favre a suivi juste après à Nice). Il sera remplacé par son adjoint Mathieu Le Scornet, très apprécié des joueurs strasbourgeois.

Plusieurs bonnes raisons de se méfier

De quoi mettre les Sang et Or encore un peu plus en alerte si cela était vraiment nécessaire. Strasbourg a un besoin impératif de points, les qualités pour relever la tête et vient d’abattre la carte du choc psychologique. En prime, c’est un groupe qui a peu évolué et qui ne réussit pas très bien au RC Lens depuis le retour en Ligue 1 de 2020 (4 matches, une victoire, 3 défaites dont 2 la saison dernière). « C’est d’abord sûrement nous qui avons été moins bons, même si l’an passé, sur les 2 défaites 1-0, on peut avoir un peu de regrets (ndrl : Danso expulsé sévèrement à l’aller, des occasions et un arbitrage contestable la saison dernière), mais c’est comme ça. Ce qui compte, c’est qu’on fasse un très bon match mercredi, même si j’aime les statistiques. On se prépare pour faire un gros match là-bas et on en aura besoin pour gagner », souffle Franck Haise, qui devra se passer pour la première fois d’un Salis Abdul Samed omniprésent au milieu mais suspendu alors qu’il n’en a pas perdu une miette depuis le début de la saison. Il sera remplacé par Jean Onana au milieu. Avec toute la confiance du coach lensois : « Il maîtrise bien le poste dans ce que l’on recherche. Mais il ne faut pas s’attendre à un copier-coller Ils ont chacun leurs points forts mais j’ai toute confiance concernant Jean et le match qu’il fera. »

Le RC Lens sans Salid Abdul Samed sur le terrain, une situation inédite cette saison.

Côté strasbourgeois, on compte bien ouvrir un nouveau chapitre plus positif face au RC Lens. « Il va falloir remobiliser pas mal de joueurs mentalement et se raccrocher au jeu pour faire une performance contre Lens. Des joueurs peuvent prendre la nouvelle avec plus ou moins de détachement, certains peuvent ressentir de la frustration ou de l’incompréhension, d’autres switchent rapidement », souligne l’intérimaire strasbourgeois (au moins dans un premier temps) Mathieu Le Scornet avant la rencontre en point presse. Les questions qui se posent auront leurs réponses à partir de 21h ce mercredi à la Meinau.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Pour Strasbourg comme le RC Lens, il y aura danger à la Meinau