En ce moment : I Don't Wanna Wait - DAVID GUETTA & ONE REPUBLIC Ecouter la radio

Meurtre de Lola : une reconstitution organisée ce vendredi à Paris

Ça se passe près de chez vous. Mise en examen pour meurtre sur mineur de moins de 15 ans, actes de torture et de barbarie, la suspecte est sortie de sa cellule ce matin pour revenir sur les lieux du drame, là où la jeune Lola a été assassinée.

Meurtre de Lola : une reconstitution organisée ce vendredi à Paris
Le portrait de Lola lors d'un rassemblement près de Béthune. - Géraud Lefebvre

C’est une étape importante, souvent la dernière avant la fin de l’enquête. Une reconstitution a lieu ce vendredi dans l’affaire du meurtre de la jeune Lola, dans le 19e arrondissement de Paris. Un périmètre de sécurité a été mis en place aux abords de l’immeuble où la fillette a été tuée, le 14 octobre 2022. C’est là que Lola vivait avec ses parents, originaires de Fouquereuil et Lillers. C’est d’ailleurs à Lillers que l’adolescente repose. Des milliers de personnes s'étaient rassemblées pour lui rendre hommage.

Des rideaux ont été posés sur les vitres au rez-de-chaussée ainsi que des palissades pour empêcher les passants d’observer la scène. Un important dispositif policier est mobilisé à l’extérieur.

Un meurtre « par vengeance »

Le jour de la disparition de leur fille, les parents de Lola avaient prévenu la police, inquiets de ne pas la voir rentrer du collège. L’adolescente avait été vue pour la dernière fois avec une jeune femme, dans la résidence où son père travaillait comme gardien. La suspecte avait ensuite était filmée seule avec une malle visiblement lourde et deux valises cabines. Le corps de Lola avait été retrouvé vers 23 h par une personne sans-abri dans la cour intérieure de l'immeuble.

La principale suspecte, Dahbia B, a été interpellée le lendemain de la découverte du corps. Elle a été mise en examen des chefs de "meurtre sur mineur de 15 ans accompagné de viol", "torture ou actes de barbarie", "viol sur mineur avec torture" et "actes de barbarie". Durant sa garde à vue, elle avait avoué avoir tué Lola pour se venger de sa mère, également gardienne de l’immeuble. La mise en cause, qui souffre de problèmes psychologiques, avait également évoqué l’intervention du diable dans ses déclarations.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Meurtre de Lola : une reconstitution organisée ce vendredi à Paris