En ce moment : Training season - DUA LIPA Ecouter la radio

7 automobilistes sur 10 roulent avec des pneus mal gonflés : quels risques et quelles solutions ?

Vie pratique. Entre sécurité compromise, adhérence réduite et consommation de carburant augmentée : faire ses pressions est un geste trop souvent négligé et pourtant capital. On fait le point.

7 automobilistes sur 10 roulent avec des pneus mal gonflés : quels risques et quelles solutions ?
70% des automobilistes n'ont pas la bonne pression de pneu - Thomas Leroux

Une étude réalisée par le centre de sécurité routière a révélé un fait préoccupant : 7 automobilistes sur 10 roulent avec des pneus mal gonflés. Cette situation alarmante a des conséquences importantes sur la sécurité routière, la consommation de carburant et l’usure des pneus.

Les risques pour la sécurité

Des pneus mal gonflés augmentent considérablement le risque d’accidents de la route : il ne faut jamais oublier que les pneus sont le seul point de contact de la voiture avec la route. Un sous-gonflage peut provoquer une mauvaise adhérence au sol, allonger les distances de freinage et réduire la stabilité du véhicule. Dans des conditions météorologiques défavorables, comme la pluie ou la neige, ces effets sont encore amplifiés. À l’inverse, un sur-gonflage peut entraîner une diminution de la surface de contact avec la route, augmentant ainsi le risque d’éclatement des pneus. La pression inadéquate des pneus est souvent sous-estimée, pourtant elle constitue un facteur déterminant dans la prévention des accidents.

Un impact économique et environnemental

Au-delà des risques pour la sécurité, rouler avec des pneus mal gonflés a un impact significatif sur la consommation de carburant. Des pneus sous-gonflés augmentent la résistance au roulement, obligeant le moteur à fournir un effort supplémentaire et, par conséquent, à consommer plus de carburant. Selon l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME), une pression inférieure de 0,5 bar à la pression recommandée peut augmenter la consommation de carburant de 2 à 3 %. Cet excès de consommation se traduit non seulement par un coût financier accru pour les automobilistes, mais aussi par une augmentation des émissions de CO2, contribuant ainsi au réchauffement climatique.

L’usure accélérée des pneus

La longévité des pneus est également affectée par une pression incorrecte. Des pneus sous-gonflés ou sur-gonflés s’usent de manière inégale, ce qui réduit leur durée de vie. Un sous-gonflage provoque une usure plus rapide des bords extérieurs du pneu, tandis qu’un sur-gonflage use prématurément la bande de roulement centrale. Ces deux conditions nécessitent un remplacement plus fréquent des pneus, ce qui représente une dépense supplémentaire pour les automobilistes.

Des solutions simples à mettre en oeuvre

Pour éviter ces problèmes, il est essentiel de vérifier régulièrement la pression des pneus. La plupart des constructeurs automobiles recommandent de le faire une fois par mois et avant chaque long trajet. De plus, l’utilisation de systèmes de surveillance de la pression des pneus (TPMS) peut aider les conducteurs à maintenir une pression adéquate en fournissant des alertes en temps réel.

En conclusion, rouler avec des pneus mal gonflés est une pratique courante mais dangereuse. Les automobilistes doivent prendre conscience des risques associés et adopter des mesures préventives pour garantir leur sécurité, économiser du carburant et prolonger la durée de vie de leurs pneus. Une simple vérification mensuelle peut faire toute la différence sur la route.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
7 automobilistes sur 10 roulent avec des pneus mal gonflés : quels risques et quelles solutions ?