En ce moment : Sobri (notre destin) - LESLIE & AMINE Ecouter la radio

Les restaurateurs contre la prolongation des tickets-restaurant pour les courses

Ça se passe près de chez vous. Un manque à gagner pour les restaurateurs.

Les restaurateurs contre la prolongation des tickets-restaurant pour les courses

La dérogation qui permettait l’utilisation des tickets-restaurant pour régler toutes ses courses alimentaires au supermarché devait prendre fin le 31 décembre prochain. Mais finalement, le gouvernement a décalé la date. « Rien ne changera en 2024 » ce sont les mots d’Olivia Grégoire la ministre déléguée en charge du commerce sur M6 la semaine dernière.

Un manque à gagner 

Un soulagement pour les utilisateurs des titres restaurants, mais un manque à gagner pour Pierre Nouchi, le président de l’UMIH (l’union des métiers et de l’industrie de l’hôtellerie) des Hauts-de-France « le ticket-restaurant est fait pour des salariés qui ne peuvent pas manger à la cantine. On leur donne la possibilité d’aller manger à proximité. C’est un manque à gagner obligatoirement pour le restaurateur du coin » et il ajoute « pour certains professionnels les tickets-restaurant représentent plus 50% de la recette le midi »  

Un rendez-vous avec la Première ministre 

Thierry Marx, le président national de l’UMIH propose au gouvernement la création d’un chèque alimentaire pour « améliorer le pouvoir d’achat des publics les plus défavorisés » Le chef étoilé a également demandé à être reçu « dans les meilleurs délais » par la Première ministre Élisabeth Borne. Selon lui, « le gouvernement envoie un très mauvais signal à notre profession ».

Soulagement pour les salariés 

Si les restaurateurs sont mécontents, les salariés qui bénéficient de tickets-restaurant sont soulagés. En effet, beaucoup les utilisent pour les courses. « J’achète la viande, les yaourts et des légumes presque tous les jours » Marie ne pourrait plus s’en passer « je ne vais jamais au restaurant avec mes tickets ». Même constat pour Christophe « je vais de temps en temps au fast-food mais je les utilise très souvent pour les courses du quotidien »

   

L’utilisation des tickets-restaurant pour les achats de produits alimentaire a fait perdre près de 200 millions pour l’UMIH.

 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Les restaurateurs contre la prolongation des tickets-restaurant pour les courses