En ce moment : Take on Me - A HA Ecouter la radio

Il manque un professeur dans près de la moitié des établissements scolaires en France

France - Monde. Le syndicat SNES-FSU a mené l’enquête sur le nombre de professeurs présents dans les établissements scolaires.

Il manque un professeur dans près de la moitié des établissements scolaires en France
Shutterstock

Il manque un professeur dans près de la moitié des établissements du secondaire en France ! Une semaine après la rentrée, c'est le constat du SNES-FSU. Le syndicat a mené une enquête qui vient contredire les engagements du ministre de l'Education nationale. Gabriel Attal avait affirmé qu'il y aurait bien un professeur devant chaque élève. Plus de 500 établissements ont été passés au peigne fin... et il semble y avoir un décalage entre les paroles du Ministre et les résultats de l’enquête.

500 étabissements représentés dans l'étude menée par le syndicat

La pénurie d’enseignant n’est pas un phénomène nouveau. Cette année, plus de 3 100 postes n’ont pas été pourvus aux concours enseignants. Pour faire en sorte qu’un professeur se trouve devant chaque élève, Emmanuel Macron compte sur le « pacte enseignant », mesure prise par le gouvernement pour mettre en place des remplacements de courte durée en collège et en lycée. Selon le syndicat, qui a lancé un appel à témoignages d’enseignants sur X (anciennement TwItter), via le hashtag « LaRentréeEnVrai », il n’y aurait pas un « professeur devant chaque classe ». Le SNES-FSU estime qu’il manque un enseignant dans 48% des collèges et lycées de métropole.

 

L’enquête a été menée auprès de 500 établissements. L’académie de Créteil est celle qui est le plus touchée par ce phénomène. Celles de Normandie, d’Orléans-Tours et de Nantes sont aussi concernées. Il manquerait surtout des professeurs de mathématiques et d’anglais. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Il manque un professeur dans près de la moitié des établissements scolaires en France