En ce moment : Au Soleil - JENIFER Ecouter la radio

SNCF : la carte Avantage ne sera bientôt plus si avantageuse

France - Monde. Les plafonds sont revus à la hausse

SNCF : la carte Avantage ne sera bientôt plus si avantageuse
- Shutterstock

Habitué de la carte Avantage SNCF ? Cette dernière pourrait être moins intéressante pour votre porte-monnaie que les années précédentes... 

La SNCF vient d'annoncer que la carte Avantage, un abonnement annuel permettant d'accéder à des tarifs garantis, sera moins avantageuse à partir du 29 août prochain en raison de l'inflation. Les prix plafonnés, basés sur la durée du trajet, augmenteront de 10 euros. Vendue aujourd'hui 49 euros, cette carte offre des tarifs plafonnés à 39 euros pour les trajets de moins d'1h30, 59 euros pour ceux de 1h30 à 3 heures, et 79 euros au-delà de 3 heures. Mais une fois la date du 29 août passée, ces plafonds vont respectivement passer à 49, 69 et 89 euros.

4,5 millions de personnes concernées

La carte Avantage, en vigueur depuis deux ans et détenue par 4,5 millions de personnes, permet aux voyageurs âgés de 28 à 59 ans de bénéficier de tarifs réduits de 30% et plafonnés, sous réserve qu'une partie de leur voyage ait lieu pendant un week-end. Par contre, le prix d'achat de la carte restera inchangé, selon la SNCF. Et bien que l'inflation ait fait grimper les prix de l'énergie, la SNCF avait précédemment fait la promesse de limiter l'augmentation de ses tarifs. En janvier dernier, les prix des billets de TGV avaient augmenté de 5%, la SNCF invoquant un "bouclier tarifaire" pour faire face aux hausses réelles des coûts du TGV (+13% estimés en 2023). Mais d'après l'indice des prix à la consommation de l'Insee, les prix des trains ont augmenté de plus de 8% entre mai 2022 et mai 2023.

Pas d'impact pour les non-détenteurs de carte

La SNCF a souligné que la modification des conditions de la carte Avantage n'aurait pas d'impact pour les clients qui ne la possèdent pas, ni pour la plupart des bénéficiaires de la carte Avantage, car la majorité d'entre eux paient moins que le prix plafond. Parallèlement, le gouvernement, représenté par le ministre des Transports, Clément Beaune, soutient la création d'un "pass" destiné aux jeunes d'ici l'été 2024, dans un contexte estival marqué par les déplacements où les prix des trains restent un sujet de préoccupation.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
SNCF : la carte Avantage ne sera bientôt plus si avantageuse