En ce moment : Stumblin' In - CYRIL Ecouter la radio

Lens : des dégâts après une nuit d'émeutes, la mairie touchée

Lens - Liévin - Hénin. Le commissariat de police de la Grande Résidence à Lens a notamment été touché

Lens : des dégâts après une nuit d'émeutes, la mairie touchée

Nouvelles nuit d'émeutes et de violences suite au décès du jeune Nahel. Après la mort de l'adolescent, abattu par un policier à Nanterre mardi, des magasins ont été pillés la nuit un peu partout en France. Affrontements, dégats importants, la nuit a aussi été agitée du côté de Lens. La mairie et le bureau de police ont notamment été pris pour cible. Des commerces ont été vandalisés également. Ce matin, les habitants sont descendus dans la rue pour voir l'ampleur des dégats.

Des violences à Béthune aussi

Hier soir, un homme avait appelé à un rassemblement violent sur Béthune. Il a été placé en garde à vue pour « provocation à un attroupement violent ». Les volontaires étaient invités a venir armé de pierre et de mortiers notamment. Des violences ont tout de même éclatée notamment au Mont-Liébaut.

Face à ces violences, le préfet du Pas de Calais a annoncé également l'interdiction de l'usage, le transport et la détention d'engins pyrotechniques, d'armes ou encore de carburant sous jerrican. La mesure est valable au moins jusqu'à lundi, 8 heures.

Des arrestations

Des violences ont été observées également du coté de Roubaix et Douai. Un couvre-feu est instauré à Denain pour tenter de contenir ces violences. D'après Gérald Darmanin, le ministre de l'Intérieur, 994 personnes ont été interpellées hier soir dans toute la France dont 14 à Lens et 3 à Béthune. 2 560 incendies se sont déclarés sur la voie publique.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Lens : des dégâts après une nuit d'émeutes, la mairie touchée