En ce moment : Domino Dancing - PET SHOP BOYS Ecouter la radio

Inflation : comment faire pour ne pas renoncer aux vacances d’été ?

Pouvoir d'achat et conso. Les vacanciers changent leurs habitudes

Inflation : comment faire pour ne pas renoncer aux vacances d’été ?
Shutterstock

En réaction à l’inflation, de nombreux Européens ont décidé de partir en juin cette année pour éviter la haute saison notamment le mois d’août. Selon une étude d'EuropeanTravel Commission la très haute saison est délaissée en raison de tarifs jugés excessifs.Les vacanciers ont aussi massivement anticipé leurs réservations. La France et l'Espagne sont les deux destinations les plus plébiscitées.

D'après l'étude de l'ETC, 40 % des personnes interrogées envisagent de voyager du début au milieu de l'été (de juin à juillet). En revanche, seulement 23 % s'attendent à faire des voyages en août et en septembre, une baisse de 9 % par rapport à l'année dernière.

Les sources d’inquiétude

L’inquiétude liée à l’augmentation des prix des voyages se traduit  par une anticipation des réservations pour bénéficier des tarifs les plus bas. Au moment de la publication de l'étude, 51 % des Européens avaient déjà réservé leur voyage, alors qu’ils n’étaient que 43 % à cette période l’an passé.

Au total, selon l’étude, 7 Européens sur 10 ont l’intention de voyager d’ici septembre. Sur le total des personnes interrogées, 40 % souhaitent partir au début de l’été (entre juin et juillet) et 23 % en août. Ils étaient 32 % à vouloir partir en août l’année dernière. Pour l’ETC, ce changement s’explique avant tout par les fortes contraintes budgétaires qui s’exercent sur les ménages actuellement.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Inflation : comment faire pour ne pas renoncer aux vacances d’été ?