En ce moment : Ceux qu'on était - PIERRE GARNIER Ecouter la radio

Le congé en cas de décès d'un enfant est allongé

France - Monde. L’Assemblée nationale a voté ce jeudi en faveur d’un allongement du congé minimum en cas de décès d’un enfant.

Le congé en cas de décès d'un enfant est allongé
Shutterstock

Le congé minimum pour le décès d'un enfant passe de 5 à 12 jours. Les députés ont voté, jeudi, à l'unanimité l'allongement de ce dispositif. L'amendement est adopté dans le cadre de l'examen d'une proposition de loi du groupe Horizons qui vise à améliorer l'accompagnement des familles d'enfants gravement malades.

La proposition de loi sur « la protection des familles d’enfants atteints d’une maladie ou d’un handicap, ou victimes d’un accident d’une particulière gravité » a elle aussi été adoptée. Elle prévoit de porter à 5 jours le congé des parents après l’annonce d’un handicap ou d’une pathologie chronique d’un enfant. Elle doit maintenant passer au Sénat.

 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Le congé en cas de décès d'un enfant est allongé