En ce moment : Gangsta's Paradise - COOLIO Ecouter la radio

Tout savoir sur le label national anti-gaspi lancé en janvier 2023

Environnement. Prévu par la loi Agec, le label national anti-gaspi a été lancé en janvier 2023. Il vient récompenser les points de vente les plus performants dans la réduction du gaspillage alimentaire

Tout savoir sur le label national anti-gaspi lancé en janvier 2023
Shutterstock

Le label national anti gaspillage alimentaire, prévu à l'article 33 de la loi Agec relative 20 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à une économie circulaire, entend valoriser les acteurs de la chaîne alimentaire qui contribuent aux objectifs nationaux de réduction du gaspillage de 50 % à échéance.

Comment ce label est-il décerné aux distributeurs ?

Phenix est une start-up française qui a activement participé à l'élaboration de la grille d'audit du label national anti-gaspillage aux côtés des autres parties prenantes. Elle lance un service d'accompagnement pour les distributeurs afin de les aider à obtenir le sésame, quelle que soit leur taille et leur enseigne 17 critères, répartis en 4 grands catégories, sont retenus :
- Evaluation de la performance globale du point de vente en matière de lutte contre le gaspillage alimentaire.
- Evaluation sur l’approvisionnement, l’achat de la fabrication des denrées alimentaires
- La qualité de la commercialisation des denrées alimentaires
- La gestion des invendus

Chaque critère se décline en 3 niveaux de maturité qui apportent plus ou moins de points au magasin audité. Ces niveaux de maturité sont basés sur la fréquence et le degré de maturité du process évalué. Par ailleurs, le label ne pourra être accordé que si deux critères incontournables sont respectés : le taux de casse du magasin ne doit pas dépasser un certain seuil, et le don aux associations caritatives doit être priorisé dans la gestion des invendus du magasin.

Répondre à un enjeu économique, social et environnemental

Chaque année, la France détruit 10 millions de tonnes de nourriture, ce qui correspond à 16 milliards d'euros en valeur marchande selon l'Ademe. La grande distribution qui est responsable de 14% de ce gaspillage, a donc un rôle d'exemplarité à jouer avec ce label. Une exemplarité qui devrait aider le gouvernement à atteindre son objectif de 50% de réduction du gaspillage alimentaire à l'horizon 2025. La place importante accordée au don aux associations dans la labellisation va permettre d'aider les 7 millions de Français qui ont recours à l'aide alimentaire chaque année. Enfin, ce label est une bonne nouvelle pour la planète : le gaspillage alimentaire représente 8 à 10% des émissions mondiales de CO2 selon l'ONU.

Retrouvez plus d’infos sur le site wearephenix.com. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Tout savoir sur le label national anti-gaspi lancé en janvier 2023