En ce moment : Smalltown Boy - BRONSKI BEAT Ecouter la radio

Béthune : déjà condamné pour violences, il récidive et écope de 6 mois de prison ferme

News. Un jeune homme de 19 ans a réagi violemment après un crachat. Il a donné des coups de pied et des coups de poing à la victime.

Béthune : déjà condamné pour violences, il récidive et écope de 6 mois de prison ferme
Shutterstock

Un jeune de 19 ans comparaissait ce lundi au tribunal de Béthune pour tentative de vol en réunion et violences aggravées. Ce jeudi, le jeune homme, accompagné de deux mineurs, s’est retrouvé devant le magasin Coccinelle dans le centre-ville de Béthune. L’un des jeunes mineurs a alors tenté de voler une enceinte JBL à un individu en début d’après-midi. La situation se calme et les deux groupes se séparent. Sauf qu’ils se retrouvent un peu plus tard à la gare de Béthune.

Déjà condamné pour violences

Cette fois-ci, la situation dégénère. Le groupe de trois personnes retrouve l’individu qu’ils avaient croisé dans le centre-ville un peu plus tôt. Le plaignant a échangé une cigarette avec le jeune homme de 19 ans. « Je l’ai fait pour qu’il me laisse tranquille », annonce le président du tribunal en reprenant les propos du plaignant non présent à l’audience. « Non, là on parlait normalement », rétorque le jeune homme. En revanche, des insultes commencent à fuser et les jeunes mineurs cherchent l’individu sur le quai de la gare. Ce dernier a craché sur le jeune majeur avant de rentrer dans un train. Les jeunes sont alors montés, l’un des mineurs a donné un coup et le suspect en a donné deux autres. Le président a précisé que la victime avait « des bleus et des hématomes au visage, aux côtes et aux genoux ». « Je ne voulais pas le frapper, il m’a craché dessus et j’ai réagi », reconnaît le suspect avant d’ajouter être « désolé pour la victime. » 

Des problèmes avec l’alcool

Lors de ses réquisitions, le procureur a souligné que le suspect avait un problème avec l’alcool : 0,6 mg/l au moment des faits. Il buvait de la vodka cet après-midi là. Ce même jeune homme a déjà été condamné le 23 septembre pour des violences contre sa mère à du sursis  probatoire. « Une semaine après ces faits, vous recommencez », soupire le juge. Le suspect a été relaxé pour la tentative de vol en réunion mais il a été condamné à 6 mois de prison ferme pour les faits de violence mais pas de maintien en détention. C’est le juge de l’application des peines qui devra trancher sur les modalités. Concernant son problème avec l'alcool, il doit commencer une thérapie le 25 octobre. 

L’individu a 10 jours pour faire appel de sa décision.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Béthune : déjà condamné pour violences, il récidive et écope de 6 mois de prison ferme