En ce moment : All Out Of Fight - PINK Ecouter la radio

La complémentaire santé solidaire va remplacer la CMU

News. La couverture maladie universelle et l’aide au paiement de la complémentaire santé, destinés au plus démunis, vont fusionner le 1er novembre.

La complémentaire santé solidaire va remplacer la CMU

A compter du 1er novembre, la couverture maladie universelle complémentaire change de nom et devient la complémentaire santé solidaire. Elle va englober la CMU-C, destinée aux plus pauvres, et l'aide au paiement de la complémentaire santé (ACS) mise en place en 2005 pour ceux, moins défavorisés, qui vivent tout de même sous le seuil de pauvreté. Les 2 dispositifs ont bénéficié à près de 7,3 millions de personnes en 2018 en France mais le non-recours est estimé entre 34% et 45% pour la CMU-C et entre 41% et 59% pour l'ACS, d'après la Drees. L’objectif est donc de simplifier les choses pour les assurés.

Qui en bénéficie ?

En pratique, rien ne changera pour les assurés de l'actuelle CMU-C : la future complémentaire santé solidaire  restera gratuite, avec le même niveau de remboursement, pour un célibataire gagnant moins de 746 euros par mois, ou un couple avec enfant en dessous de 1 343 euros. En revanche, pour la population éligible à l'ACS (moins de 1 007 euros pour un célibataire, 1 813 euros pour un couple avec enfant). Les garanties seront alignées sur celles de la CMU-C, moyennant une participation financière croissante avec l'âge. Il en coûtera ainsi aux bénéficiaires 8 euros par mois jusqu'à 29 ans, 14 euros entre 30 et 49 ans, 21 euros entre 50 et 59 ans, 25 euros entre 60 et 69 ans, et 30 euros à partir de 70 ans, d'après un arrêté paru en juin au Journal officiel.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
La complémentaire santé solidaire va remplacer la CMU