En ce moment : Pump Up The Jam (Vocal Attack) - TECHNOTRONIC Ecouter la radio

La Complémentaire Santé : À quoi ça sert ?

Santé et bien-être. Comment ça marche ?

La Complémentaire Santé : À quoi ça sert ?
Shutterstock

En France, le système de santé est en grande partie financé par la Sécurité sociale, qui couvre une portion significative des frais médicaux. Cependant, cette couverture n'est pas totale, et une partie des coûts reste à la charge des patients. C'est là qu'intervient la complémentaire santé Allianz, également connue sous le nom de mutuelle santé. Cet article explore les raisons d'être de la complémentaire santé et explique son fonctionnement.

À quoi sert la complémentaire santé ?


La complémentaire santé sert à prendre en charge tout ou partie des frais de santé qui ne sont pas couverts par la Sécurité sociale. Ces frais peuvent inclure :

Les Consultations Médicales : Bien que la Sécurité sociale rembourse une partie des consultations chez les généralistes et spécialistes, une portion, appelée ticket modérateur, reste à la charge du patient. La complémentaire santé peut couvrir cette partie.

Les Médicaments : Les médicaments prescrits sont remboursés à différents taux par la Sécurité sociale, laissant souvent un reste à charge. La complémentaire santé peut compléter ce remboursement.

Les Frais d'Hospitalisation : Outre les frais hospitaliers de base, divers coûts comme le forfait hospitalier, les frais de confort et les dépassements d’honoraires peuvent être partiellement ou totalement pris en charge par une mutuelle.

Les Soins Dentaires et Optiques : Les soins dentaires (prothèses, orthodontie) et optiques (lunettes, lentilles) sont souvent mal remboursés par la Sécurité sociale. Une bonne complémentaire santé offre une couverture substantielle pour ces soins.

Les Actes Paramédicaux : Les consultations chez des professionnels comme les kinésithérapeutes, les orthophonistes ou les psychologues peuvent aussi bénéficier d’un complément de remboursement.

Comment Ça Marche ?

Le fonctionnement de la complémentaire santé repose sur plusieurs principes et mécanismes :

Adhésion et Cotisations : Pour bénéficier d'une complémentaire santé, il faut adhérer à une mutuelle ou une compagnie d'assurance santé et payer des cotisations mensuelles ou annuelles. Le montant de ces cotisations varie en fonction du niveau de couverture choisi, de l'âge et de l'état de santé des assurés.

Niveaux de Garantie : Les complémentaires santé proposent différents niveaux de garantie. Plus la couverture est étendue (prise en charge des dépassements d’honoraires, frais de chambre particulière à l'hôpital, etc.), plus les cotisations sont élevées.

Remboursement : Lorsqu'un assuré engage des frais de santé, il présente sa carte Vitale et, souvent, sa carte de mutuelle. Après le remboursement partiel de la Sécurité sociale, la complémentaire santé prend en charge le reste, selon les termes du contrat. Ce remboursement peut être automatique (tiers payant) ou se faire après envoi des justificatifs.

Tiers Payant : De nombreuses complémentaires santé offrent le tiers payant, ce qui dispense l'assuré de faire l'avance de frais pour certaines dépenses de santé. Le professionnel de santé est directement remboursé par la mutuelle et la Sécurité sociale.

Réajustement Annuel : Les contrats de complémentaire santé sont souvent réévalués annuellement. Les cotisations peuvent augmenter en fonction de l'évolution des coûts de santé et de l'âge de l'assuré.

La complémentaire santé joue un rôle essentiel en France en assurant une couverture plus complète des frais de santé. Elle permet aux assurés de mieux gérer leurs dépenses de santé et d'accéder à des soins de qualité sans se soucier des coûts exorbitants. Choisir une complémentaire santé adaptée à ses besoins est cruciale pour bénéficier d’une protection optimale et éviter des dépenses imprévues.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
La Complémentaire Santé : À quoi ça sert ?