En ce moment : I Still Haven't Found What I'm Looking For - U2 Ecouter la radio

«C’est catastrophique», «difficile à comprendre» : les Lensois dans l’incompréhension après le simple avertissement donné à Okumu

RC Lens.

« C’est catastrophique, commence Wesley Saïd. Je pense que si la VAR appelle l’arbitre central, c’est qu’ils estiment qu’il y a plus qu’un jaune.» Difficile pour les Artésiens de justifier la présence de Joseph Okumu après la 52e minute de jeu de Reims-RC Lens. Le Rémois a totalement loupé le ballon dans son tacle avant […]

«C’est catastrophique», «difficile à comprendre» : les Lensois dans l’incompréhension après le simple avertissement donné à Okumu

« C’est catastrophique, commence Wesley Saïd. Je pense que si la VAR appelle l’arbitre central, c’est qu’ils estiment qu’il y a plus qu’un jaune.» Difficile pour les Artésiens de justifier la présence de Joseph Okumu après la 52e minute de jeu de Reims-RC Lens. Le Rémois a totalement loupé le ballon dans son tacle avant d’aller s’essuyer les crampons sur le tibia de Przemyslaw Frankowski. Il a seulement été averti, même après visionnage des vidéos. «Je ne sais pas s’il faut attendre que Frankowski ait la jambe cassée, mais il faut se remettre en question, poursuit le buteur lensois du jour. Aujourd’hui, l’arbitre n’a pas pris la bonne décision. Il y a pas mal d’erreurs d’arbitrage en ce moment. C’est une grosse remise en question à avoir. Je pense que ça méritait un rouge. »

a thomasson reims lens 180224

Des images pourtant explicites

Adrien Thomasson, également sur le terrain au moment de la faute, revient sur la scène. «Au début, mon premier sentiment c’est que je n’avais pas vu un gros tacle. Mais lorsque la VAR appelle l’arbitre, j’étais sûr que le rouge allait être donné. Je parlais après avec Franki quand il était au sol, pour lui c’était clair dans son esprit qu’il y allait avoir carton rouge. Puis finalement l’arbitre ne le donne pas. On se dit qu’il doit avoir ses raisons mais quand j’arrive dans le vestiaire et que je vois les images, c’est vrai que c’est difficile à encaisse parce que, pour moi, c’était une décision simple à prendre.»

Difficile de s’y retrouver également lorsque cette faute amène automatiquement une exclusion mais que, dans un autre match, cette faute n’est pas relevée. «C’est difficile à comprendre et à accepter. Il y a sans doute un manque de communication entre les personnes dans le camion et l’arbitre parce que, pour moi, il l’appelle donc ils estiment qu’il y a plus qu’un carton jaune. C’est rare que l’arbitre aille voir la vidéo et ne mette pas une sanction supplémentaire. C’est ça qui est compliqué à cerner malheureusement, on doit composer avec ça. Il n’y a pas de cohérence d’un match à l’autre. Quand je revois aussi l’image de David à Nantes, c’est surprenant.» De son côté Jean-Louis Leca, lui, se «demande ce qu’on attend pour sortir des rouges». Franck Haise, lui, attendait des explications de l’arbitre après la rencontre.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
«C’est catastrophique», «difficile à comprendre» : les Lensois dans l’incompréhension après le simple avertissement donné à Okumu