En ce moment : Funky Town - LIPPS INC Ecouter la radio

Brice Samba : «Si tu te mets à calculer, tu déjoues»

RC Lens.

C’est une nouvelle compétition qui va pouvoir commencer dès demain, jeudi soir, pour les Sang et Or de Brice Samba. Reversé en Ligue Europa, le Racing va d’abord devoir passer par un barrage pour tenter de rallier les 8e de finale de l’Europa League. Sur son chemin, Fribourg, dans le cadre d’une double confrontation. Première […]

Brice Samba : «Si tu te mets à calculer, tu déjoues»

C’est une nouvelle compétition qui va pouvoir commencer dès demain, jeudi soir, pour les Sang et Or de Brice Samba. Reversé en Ligue Europa, le Racing va d’abord devoir passer par un barrage pour tenter de rallier les 8e de finale de l’Europa League. Sur son chemin, Fribourg, dans le cadre d’une double confrontation. Première manche au Stade Bollaert-Delelis.

Lensois.com : Brice Samba, vous allez disputer une rencontre aller-retour, qu’est-ce que ça vous inspire ?
C’est excitant ce genre de match parce qu’on sait qu’il y a l’élimination ou la qualification au bout. On aborde ça sereinement. On a bien préparé ce match. Il faudra tout simplement répondre présent à l’événement. Pour avoir parlé avec Loïs (Openda NDLR) de cette équipe, ça va être très compliqué, il faudra être à 100%. Dans l’approche ce sera deux matches de football. Loïs m’a dit que ce serait compliqué surtout chez eux car c’est une équipe accrocheuse, joueuse. Et d’autres détails que je ne divulguerai pas.

Après la campagne européenne de Ligue des Champions, vous avez forcément hâte de revivre ce type d’émotions ?
Bien sûr qu’on veut revivre ce genre de soirées comme celle qu’on a vécu contre Séville (2-1, match retour à Bollaert). Ce sont des soirées que tous les joueurs veulent jouer. On se donne le droit de rêver. On s’est permis de pouvoir jouer ce barrage et on espère être présent pour l’évènement.

déception samba medina Arsenal Lens Ligue des Champions

Vous êtes le capitaine, est-ce que pour ce genre de rencontres, vous adaptez votre discours ?
J’ai la même expérience que les autres joueurs de l’équipe en Coupe d’Europe, on a le même nombre de matches à peu près. Le discours ne change pas. C’est un discours plus collectif. Je ne suis pas là pour donner des indications à qui que ce soit. On sait que j’aime la gagne. Je suis là pour répondre présent, après ce sont tous des grands garçons qui ont aussi une expérience, c’est le cas pour Andy Diouf, ils savent gérer ce genre de moments.

A côté de ça, il y a quelques temps la règle du but à l’extérieur a été retiré. Est-ce une pression en moins ?
Je ne pense pas. Pour moi qui ai eu la chance d’en jouer il y a 2 ans pour la monté en Premier League avec Nottingham Forest, ce sont 2 matches à gagner tout simplement. Si tu te mets à calculer, tu déjoues. Je préfère cette nouvelle formule parce que tu lâches les chevaux, tu joues pour gagner les matche et ce sera celui qui mérite le plus de passer qui passera.

Avec notre partenaire le département du Pas-de-Calais.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Brice Samba : «Si tu te mets à calculer, tu déjoues»