En ce moment : Deep In Your Love - ALOK & BEBE REXHA Ecouter la radio

Le gouvernement compte 94 féminicides en 2023, un chiffre contesté par plusieurs collectifs

France - Monde. Le ministre de la Justice annonce une baisse de 20% des féminicides en 2023.

Le gouvernement compte 94 féminicides en 2023, un chiffre contesté par plusieurs collectifs
Photo d'illustration - Shutterstock

Les féminicides sont en recul en France en 2023. C’est ce qu’annonce Eric Dupont-Morettin, le ministre de la Justice, dans les pages de nos confrères du Figaro ce mardi 2 décembre. Selon le garde des sceaux, 94 femmes ont été tués par leur conjoint ou ex-conjoint au cours de l’année passée. Elles étaient 118 recensées en 2022. Cela représente une baisse de 20% des féminicides en un an.

« L’engagement de la justice française pour endiguer les féminicides porte tout de même ses premiers fruits », a déclaré le ministre nordiste, qui a tenu à relativiser. Ces chiffres sont « loin d’être satisfaisants », explique-t-il. Eric Dupont-Moretti vient par ailleurs de généraliser par un décret et une circulaire, la création de pôles spécialisés pour lutter contre les violences intra familiales au 1er janvier. « On peut espérer que notre lutte sera encore plus efficace avec le déploiement de téléphones grave danger et de bracelets antirapprochement supplémentaires », a aussi souligné le ministre. Le garde des Sceaux a aussi rappelé « le raccourcissement des délais d’obtention des ordonnances de protection ».

Des drames dans le Pas-de-Calais

Selon plusieurs associations, ces chiffres sont sous-estimés. La méthodologie de recensement, arrêté au 31 décembre 2023, n’a pas été communiquée par le ministère. Le décompte du groupe "Nous toutes", comptabilise lui 134 femmes tuées l'an dernier. De son côté, le collectif « Féminicides par compagnons ou ex » a recensé 102 féminicides conjugaux dans la presse en 2023.

Le Pas-de-Calais reste un département particulièrement marqué par ces drames. A Béthune, une femme de 48 ans avait succombé à ses blessures après avoir été poignardée par son ancien conjoint, en mars dernier. Plus récemment, fin novembre, un autre féminicide faisait malheureusement l’actualité dans l’Artois. Une femme de 36 ans avait été tuée chez elle à Avion, par son mari.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
1 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 03/01/2024 - 21h56
Signaler ce commentaire

Heureusement que je suis pas mariée avec mes qui commande

En direct
Le gouvernement compte 94 féminicides en 2023, un chiffre contesté par plusieurs collectifs