En ce moment : In Your Eyes - THE WEEKND Ecouter la radio

L’université d’Artois d’Arras évacuée après une alerte à la bombe

Arras - St Pol. Les alertes à la bombe se sont multipliées en France ces derniers jours. Plusieurs bâtiments ont dû être évacues et le dernier en date est l'Université d'Artois à Arras.

L’université d’Artois d’Arras évacuée après une alerte à la bombe
Capture d'écran - Google Maps

Depuis l’attaque au couteau survenue à Arras, les alertes à la bombe se sont multipliées. Le lycée Gambetta, où s’est produit le drame a notamment été évacué quelques jours après le 13 octobre. L’Aéroport de Lille-Lesquin en a subi également comme d’autre aéroports de France, le château de Versailles également, il a été évacué 7 fois en 8 jours.

Des enquêtes ouvertes

De nombreux établissements publics, scolaires et culturels ont été victime de « petits plaisantins » souvent mineurs précisait Eric Dupond-Moretti, le ministre de la Justice qui annonçait que plusieurs enquêtes avaient été ouvertes.

Ce mercredi, un nouvel établissement d’Arras a fait les frais d’une fausse alerte à la bombe envoyée par mail : l’Université d’Artois. Le bâtiment a été évacué vers 16h30. Militaires et policiers ont bloqué l’accès à la structure et une levée de doute a permis aux professeurs et étudiants de réintégrer l’université après 2 heures d’interventions. La faculté précise que les professeurs et les élèves peuvent revenir dans les locaux ce jeudi matin aux horaires habituels. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
L’université d’Artois d’Arras évacuée après une alerte à la bombe