En ce moment : Genie in a Bottle - CHRISTINA AGUILERA Ecouter la radio

Le carburant va être vendu à prix coutant dans 4000 stations

France - Monde. La vente à perte du carburant semblait se dessiner... finalement les stations vendront leur carburant à prix coutant. Une aide appliquée jusque la fin d'année dans différentes enseignes, qui laissera ensuite place à la nouvelle indemnité carburant annoncée par Emmanuel Macron.

Le carburant va être vendu à prix coutant dans 4000 stations
Le Sans Plomb et le Gazole frolent les deux euros le litre dans l'Artois - Capture d'écran - Google Maps

Les prix ne cessent d’augmenter depuis plusieurs mois en France. Les stations-service ne sont pas épargnées et le gouvernement a tenté de trouver des solutions afin d’abaisser la facture des Français à la pompe. L’idée de la vente à perte avait été évoquée par l’Etat mais lorsque les distributeurs ont appris la nouvelle, certains d’entre eux ont dit non. TotalEnergies justifiant ce refus par le fait qu’ils bloquaient déjà les prix à moins de deux euros. C’est Emmanuel Macron, dimanche dernier qui a encouragé cette vente à la perte. Une réunion à donc eu lieu ce mardi à Matignon entre la première Ministre Elizabeth Borne et les professionnels de la filière et différentes enseignes se sont engagées à fournir un effort.

Pas de vente à perte

A l’issue de cette réunion entre Etat et acteurs du carburant, l’idée de vente à perte semble avoir été abandonnée, celle du prix coutant se serait révélée comme plus intéressante et moins coûteuse. Carrefour et Leclerc se sont engagées sur cette vente à prix coutant jusqu'à la fin de l'année et ce à partir de ce vendredi 29 septembre. Intermarché, Cora ou encore Casino mèneront quant à eux des actions du même type au moins deux week-end par mois. Ces décisions représentent donc 120 000 opérations de vente à prix coutant dans près de 4000 stations en France.

D’autres aides… insuffisantes ?

En plus de cette vente à prix coutant Emmanuel Macron annonçait également la mise en place d'une nouvelle aide de 100 euros pour les travailleurs qui utilisent leur véhicule. Une aide jugée insuffisante pour beaucoup d’automobilistes, « cent euros ce n’est pas assez, c’est quasiment le prix d’un plein […] c’est de la poudre de perlimpinpin, il faut surtout baisser les taxes », pouvait-on entendre à la station-service d’Auchan la Rotonde à Béthune ce mardi. L’aide de 100 euros sera mise en place en 2024. Seuls les gros rouleurs pourront bénéficier de l’aide qui sera aussi calculée en fonction du revenu. Si un couple utilise deux véhicules différents, il pourra bénéficier d’une prime pour chaque véhicule soit 200 euros.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 29/09/2023 - 21h22
Signaler ce commentaire

A bon

En direct
Le carburant va être vendu à prix coutant dans 4000 stations