En ce moment : Still Loving You - SCORPIONS Ecouter la radio

Accident mortel sur l’A26 : le pronostic vital de plusieurs victimes n’est plus engagé

Faits divers. Le parquet d'Arras a ouvert une enquête après cet accident qui a fait trois morts sur l'A26 ce dimanche soir dans l'Arrageois.

Accident mortel sur l’A26 : le pronostic vital de plusieurs victimes n’est plus engagé
Shutterstock

La situation a évolué au lendemain de l’accident mortel survenu sur l’A26 à hauteur de Neuville Saint-Vaast près d’Arras dans le sens Calais vers Reims. Deux voitures et un véhicule capable de transporter jusqu’à neuf personnes se sont percutés. Sept britanniques se trouvaient à bord de ce véhicule. Huit mineurs sont aussi impliqués dans cet accident a-t-on appris de la préfecture du Pas-de-Calais ce dimanche soir. Une femme, âgée de 40 ans, est décédée sur le coup. Les secours n’ont ensuite pas réussi à réanimer une femme âgée de 75 ans et un homme, âgé de 45 ans. Tous deux sont morts après un arrêt cardio-respiratoire.

Contacté, le parquet d’Arras, en charge de l’affaire, nous indique que « le bilan a évolué. Le pronostic vital de quatre personnes n’est plus engagé. En revanche, les deux personnes transportées en urgence absolue au centre hospitalier régional de Lille avec pronostic vital engagé, sont encore dans un état critique. Il s’agit d’un garçon âgé de 14 ans et d’un homme âgé de 79 ans. » Le dispositif de secours déployé était impressionnant : 65 sapeurs-pompiers et six équipes médicales du Samu ont été dépêchés sur place. Des hélicoptères ont pris en charge les deux victimes dont le pronostic vital est encore engagé aujourd'hui. 

L'enquête avance doucement

Que s’est-il passé sur cet axe ? Le tronçon concerné par l’accident est une zone de travaux, matérialisée par des plots qui séparent les deux sens de circulation. « À ce stade, toutes les hypothèses sont envisagées », nous confirme le parquet d’Arras. « Une première réponse sera apportée ce soir ou demain (mardi, ndlr) au plus tard. » Les autorités attendent le résultat des analyses toxicologiques qui ont été menées sur les conducteurs impliqués dans l’accident. Endormissement au volant, alcool, drogue ou simple maladresse… pour le moment tout reste possible.  Les victimes seront auditionnées quand leur état de santé le permettra. « Pour le moment, priorité aux soins », martèle le parquet d’Arras.

L’autoroute a été fermée toute la nuit. Les glissières de sécurité endommagées ont été remplacées.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Accident mortel sur l’A26 : le pronostic vital de plusieurs victimes n’est plus engagé