En ce moment : Can't Get You Out Of My Head - KYLIE MINOGUE Ecouter la radio

Plusieurs fois reportée, la date d'arrêt du ticket de caisse est connue

France - Monde. Utilisé dans les commerces depuis des dizaines d'années, le ticket de caisse va disparaître au 1er août. Une décision plusieurs fois reportée et prise dans un but écologique... relatif selon certaines études.

Plusieurs fois reportée, la date d'arrêt du ticket de caisse est connue
Shutterstock

Agrafés en pile chez certains, en boule au fond du sac de courses ou dans la voiture chez d’autres, le ticket de caisse va tirer sa révérence à partir du mois d’août, enfin pas tout à fait. Cette mesure issue de la loi « anti-gaspillage » devait être appliquée au mois de janvier et a été repoussée à début avril avant d’être officialisée au 1er août. Une décision plusieurs fois reportée à cause de la hausse des prix qui ne plaira pas à tout le monde, de nombreux français utilisant le ticket de caisse comme repère. Pour certaines associations de consommateurs les clients se verront exposés au risque de ne pouvoir apporter leur preuve d’achat, indispensable pour se prévaloir des garanties légales ou commerciales, les remboursements et les échanges.

Les hôtes et hôtesses de caisse devront désormais demander aux clients s’ils souhaitent conserver leur ticket ou non. Il n’y aura plus d’impression automatique, les consommateurs devront demander le format papier ou un reçu par mail ou SMS.

Une décision écologique ou presque

Aujourd’hui, 12,5 milliards de tickets de caisse sont imprimés chaque année en France. Certains sont très petits et ainsi difficiles à collecter et à recycler. En termes de conséquences environnementales, ils représentent 150 000 tonnes de papier, soit 25 millions d’arbres coupés et 18 milliards de litres d’eau consommés.

Pourtant, ce passage du papier au numérique ne consisterait qu’à déplacer l’impact environnemental selon les experts. L’association Zéro Déchets à Strasbourg a étudié ce phénomène et a considéré que « la pollution numérique engendrée par le ticket de caisse électronique est équivalente à la pollution engendrée par le ticket de caisse traditionnel ».

Le mieux pour l’écologie est encore d’éviter l’impression ou l’envoi d’un ticket de caisse… qui revient à faire une croix sur sa preuve d’achat.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Plusieurs fois reportée, la date d'arrêt du ticket de caisse est connue