En ce moment : Million Voices - OTTO KNOWS Ecouter la radio

Ecoles, SNCF, barrages filtrants… le point sur les perturbations attendues ce mardi

Ça se passe près de chez vous. Les dernières informations sur ce nouveau mardi noir.

Ecoles, SNCF, barrages filtrants… le point sur les perturbations attendues ce mardi
© Géraud Lefebvre

On fait le point à la veille de la 6e journée de grève et de manifestation contre la réforme des retraites. Plusieurs actions sont prévues dans le Nord et le Pas-de-Calais. 

Les perturbations dans les transports et à l’école

Il faut s'attendre à un mardi noir ! La France sera quasiment à l'arrêt en raison d'une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Beaucoup de secteurs seront touchés, à commencer par les transports. Sur les rails, prévoyez seulement un train sur 5 en circulation sur le réseau TVG Inoui, même chose pour les TER en France. Dans le Nord et le Pas-de-Calais, seul un TER sur 10 sera en circulation ce mardi.

Concernant le réseau de bus Tadao dans l'Artois, de nombreuses lignes scolaires ne circuleront pas et les lignes bulles seront fortement impactées dans le Lensois et le Béthunois. 30 % des vols seront annulés à l’aéroport de Lille-Lesquin.  Et puis à l'école, le premier syndicat du primaire annonce 60% de grévistes. On connaît la liste des écoles fermées et impactées à Arras.

Sur les routes  

Certains secteurs ont déjà commencé leurs opérations coup de poing, c’était le cas ce lundi matin à Lesquin où les routiers ont mis en place un barrage filtrant en distribuant des tracts. Leur objectif : mobiliser le plus de personnes possibles pour la journée de grève de ce mardi. Cette opération devrait être reconduite ce mardi. Des tractages seront organisés du côté du rond-point de la Porte Nord à Bruay-la-Buissière vers 10h.

Les stations-services

Encore une fois, la grève sera suivie au dépôt pétrolier Total de Mardyck. Aucun camion ne pourra entrer ou sortir ce mardi. Les syndicats annoncent une grève «dure» et «reconductible». Les stations-services ont été réapprovisionnées, l’impact sera donc minime ce mardi. En revanche, si le mouvement est amené à durer, les effets à la pompe se feront sentir.

Des syndicats déterminés et reconduction le 8 mars

Les syndicats sont déterminés à faire plier le gouvernement. Le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger appelle également le plus de Français à manifester. Il dénonce le silence d'Emmanuel Macron qui dure depuis deux mois selon lui. Il regrette notamment que l'intersyndicale n'ait jamais été reçue collectivement par le gouvernement ou le chef de l'Etat. Le mouvement est amené à durer. D’autres actions seront organisées ce mercredi 8 mars pour la journée internationale des droits des femmes. Les manifestants veulent aussi dénoncer les inégalités salariales entre les femmes et les hommes.

Des rassemblements seront organisés à Paris ainsi que dans près de 150 villes en France. La mairie de Lens fermera à nouveau ses services. Le public ne sera pas accueilli et les rendez vous reprogrammés. Les manifestations devraient réunir du monde dans l’Artois. À Béthune vers 7h Place de l’Europe ou encore à Arras, à 9h30 au niveau de la place Foch.

 

 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Freddy 07/03/2023 - 10h44
Signaler ce commentaire

Manif en cour dans les rues de béthune. Grand cortège encadré par la police nationale

En direct
Ecoles, SNCF, barrages filtrants… le point sur les perturbations attendues ce mardi