En ce moment : Training season - DUA LIPA Ecouter la radio

Jonathan Gradit : « Ce n’est jamais facile de jouer à Lyon »

RC Lens.

Il fait partie de ces joueurs lensois qui enchaînent les rencontres, peu importe le nombre de match dans le mois. Jonathan Gradit est aussi le dernier buteur lensois en championnat. C’était lors du match nul face à Brest. La fatigue est là, c’est évident. Mais le déplacement à Lyon programmé demain devrait pouvoir redonner un […]

Jonathan Gradit : « Ce n’est jamais facile de jouer à Lyon »

Il fait partie de ces joueurs lensois qui enchaînent les rencontres, peu importe le nombre de match dans le mois. Jonathan Gradit est aussi le dernier buteur lensois en championnat. C’était lors du match nul face à Brest. La fatigue est là, c’est évident. Mais le déplacement à Lyon programmé demain devrait pouvoir redonner un second souffle au groupe.

Lensois.com : Jonathan Gradit, la semaine est chargée, l’équipe est prête à poursuivre dès dimanche ?
Prête, oui. On est toujours prêt, il y a un peu de fatigue quand on enchaîne autant de matches rapprochés. Mais c’est toujours plus facile quand on va à Lyon, on trouve toujours un second souffle pour aller chercher un résultat là-bas.

Oui d’autant que le RC Lens n’est jamais parvenu à prendre le moindre point au Parc OL ces dernières saisons. Comment vous l’expliquez ?
Ce n’est jamais facile de jouer là-bas. Lyon a généralement de bonnes équipes. Mais dans mes souvenirs, les matches qu’on a joués là-bas, on avait encaissé un but rapidement. Ça nous a handicapés. A nous de ne pas réitérer les mêmes bêtises. Mais je pense que c’est un exploit de l’emporter à Lyon, ce n’est jamais facile d’aller y jouer.

Depuis le match de Lorient, jeudi, vous êtes restés sur place. Quels avantages y trouvez-vous ?
Ça change de d’habitude. On n’est pas rentré, on est entre nous. On se voit déjà assez souvent mais là on se voit encore plus ! Mais le groupe vit tellement bien que tout se passe bien et on prend plaisir à rester ensemble. Hier, on a fait un concours de PlayStation, j’ai perdu. Ça rappelle un peu les stages de pré-saison, on profite des bons moments. Ça nous aide aussi, et surtout, pour mieux récupérer. On a pu bien se reposer pour être en pleine forme. C’est vraiment cette question du sommeil qui est importante. Au lieu de rentrer chez nous à 3h du matin, on était dans nos chambres à minuit. Le lendemain on était déjà sur place pour les soins.

Contre Lorient, vous avez évolué dans un système différent. Et avec un défenseur axial différent (Onana), vous nous racontez ?
Ce système, on ne l’avait pas beaucoup travaillé depuis la remontée en Ligue 1. On n’avait jamais début à 4. Puis, je trouve que Junior a fait un très bon match. Il n’a pas forcément l’habitude de jouer à ce poste, mais il a été bon. On a bien communiqué, toute l’équipe est parvenue à intégrer les principes. L’équipe a grandi aussi, on s’adapte à de nouvelles choses. On l’a plutôt bien fait sans l’avoir trop travaillé en amont.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Jonathan Gradit : « Ce n’est jamais facile de jouer à Lyon »