En ce moment : La vie c'est maintenant - YANNICK NOAH Ecouter la radio

Béthune : du changement à venir dans la collecte du verre et une interrogation sur les illuminations de Noël

News. La collecte au porte-à-porte n'existera plus en 2023 à Béthune.

Béthune : du changement à venir dans la collecte du verre et une interrogation sur les illuminations de Noël
© Géraud Lefebvre

Après avoir fait plusieurs annonces concernant la police municipale et la possibilité d’armer ou non ces fonctionnaires, Olivier Gacquerre est revenu sur d’autres sujets, notamment celui de la collecte en verre. À Béthune, cette collecte se fait au porte-à-porte et des points d’apport volontaire ont été répartis sur l’ensemble de la commune. « On ne trie pas assez et on produit trop de déchets à Béthune. Les habitants ne se rendent pas compte mais ce service coûte 102 euros par habitant. Si on ne veut pas le facturer, il faut réduire de 15% nos déchets en misant sur le réemploi, le compost, la réparation… l’objectif sera de mieux revaloriser nos déchets. On va cesser la collecte des sacs pour le verre de manière progressive à partir de janvier 2023. »  Sur le tri des sacs noirs, les Béthunois ne sont pas des bons élèves avec une moyenne de 273 kilos par an et par habitant, contre 265 kilos pour le reste de l’agglomération Béthune-Bruay. Même constat avec les déchets recyclables : les Béthunois en trient 42 kilos par an et par habitant contre 53 pour l’agglomération. Et le maire prévient, ceux qui ne respectent pas les règles seront verbalisés.

Quid des illuminations de Noël ?

Dans un contexte de sobriété énergétique, plusieurs communes, comme celle d’Arras, s’interrogent sur la position à adopter. Conserver la magie ? Retarder l’installation de ces illuminations ? Olivier Gacquerre, maire de Béthune, ne s'est pas encore positionné. « Le coût des illuminations de Noël est de 112 000 euros, en prenant en compte la location, l’installation, la dépose et la consommation. Cette somme est l’équivalent de la consommation annuelle de l’éclairage public avec 4 000 points lumineux dans la commune. 60% de ces points lumineux passeront en LED d’ici la fin de l’année, ce sera plus économique. Peut-être que nous allons éclairer seulement le marché, à voir ! On doit trouver de l’argent pour ne pas se mettre en danger et garder un budget équilibré pour cette fin d’année. »

La ville de Béthune doit aussi supporter une augmentation d’1,5 million d’euros pour assurer son bon fonctionnement, en raison de l’augmentation de l’indice des fonctionnaires, de la fin des contrats aidés, de l’inflation ou encore de la revalorisation du SMIC. Le maire a réaffirmé sa volonté de ne pas augmenter les impôts locaux.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Béthune : du changement à venir dans la collecte du verre et une interrogation sur les illuminations de Noël