En ce moment : Paparazzi - LADY GAGA Ecouter la radio

Meurtre de Sandy Cucheval : « Vous vous souvenez de ce visage brûlé au 3ème degré ? »

Lens - Liévin - Hénin. Dernier jour du procès de Jonathan B, accusé d’avoir brûlé vive son ex-compagne Sandy Cucheval le 10 novembre 2020 à Bully-les-Mines. Au programme ce vendredi 8 mars devant la cour d’assises de Saint-Omer : les plaidoiries des parties civiles, notamment de l’avocate de la fille de la victime, avant le verdict.

Meurtre de Sandy Cucheval : « Vous vous souvenez de ce visage brûlé au 3ème degré ? »
La cour d'Assises du Pas-de-Calais, à Saint-Omer - Emmanuel Bouin

« Je brûle, Jonathan m’a tuée, c’est à cause de toi ». Les premiers mots de Maître Nathalie Tomasini sont forts et résonnent dans la salle d’audience. Ce sont ceux de la victime avant de tomber dans le coma le 10 novembre 2020, à Bully-les-Mines, vers 23h30. Après quatre jours d’un procès éprouvant, l’heure était aux plaidoiries des parties civiles ce vendredi matin. L’avocate de la fille de la victime s’est adressée directement à Jonathan B : « Vous vous souvenez de ce visage brûlé au 3ème degré ? ». L’accusé, acculé, baisse les yeux.

« Que justice soit faite »

« Tous les deux jours, une femme meurt sous les coups de son conjoint ou mari, c’est important de le rappeler en ce 8 mars, journée internationale des droits des femmes », rappelle Maître Tomasini en s’adressant aux jurés. « Il faut endiguer ce fléau avec des sanctions, et aujourd’hui à Saint-Omer, la peine pour cet homme doit être à la hauteur des souffrances de Sandy et de sa famille », poursuit-elle. C’est aujourd’hui que le verdict sera rendu.

L’accusé passe aux aveux

« Il n’y a pas de fatalité, c’est trop facile. Il n’y a qu’un seul accusé, c’est vous, Monsieur. Je vous demande de penser à la femme qu’elle était et qu’elle aurait pu devenir ». L’avocate de Marie, la fille de Sandy Cucheval, termine sa plaidoirie d'une voix ferme en regardant la présidente et les jurés. « Que justice soit faite, la famille vous fait confiance, et je vous fais confiance. »

Maître Nathalie Tomasini, avocate Marie, la fille de Sandy Cucheval, deuxième en partant de gauche

Hier, au troisième jour du procès, Jonathan.B a reconnu à demi-mots avoir volontairement brûlé vive Sandy Cucheval : « Depuis toutes ces années, j’ai essayé de créer des hypothèses. Mais je crois que c’est bien moi. C’est bien moi qui l’ai arrosée d’essence », a-t-il déclaré devant la Cour. Un passage aux aveux synonyme de soulagement pour la famille de la victime. Depuis le drame, il soutenait pourtant la thèse de l’accident.

L’accusé, à la personnalité violente, sous l’emprise de l’alcool et la drogue, a un lourd passé judiciaire. Avant sa rencontre avec Sandy, il a déjà été condamné pour violences conjugales sur son ancienne compagne. Cette fois, il encourt la réclusion criminelle à perpétuité.

Sur le plan judiciaire, cette condamnation devrait mettre un point final à cette affaire de féminicide, en cette journée symbolique du 8 mars, journée internationale des droits des femmes.

Complément d'information à 14h45 : l'avocat général a requis 30 ans de réclusion criminelle. 

Complément d'information à 18h40 : le verdict est tombé. Jonathan B a été condamné à 30 ans de réclusion criminelle. Une peine de sûreté de 20 ans a été délivrée, conformément aux réquisitions de l'avocat général. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
7 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 08/03/2024 - 15h15
Signaler ce commentaire

Bien fait pour lui il fallait pas le faire

Les commentaires sur Horizon Actu
08/03/2024 - 19h57
Signaler ce commentaire

Ça veux dire dans 16 ans il et dehors .

Les commentaires sur Horizon Actu
anilou 08/03/2024 - 22h52
Signaler ce commentaire

la peine de mort n'existe plus c'est dommage on devrait faire pareil l bruler vif 20ans qu'est pour 1 vie rien!!!!!!

Les commentaires sur Horizon Actu
09/03/2024 - 04h43
Signaler ce commentaire

Non cela ne veut pas dire que dans 16ans il est dehors car il a une peine de sûreté de 20ans ce qui veut dire qu’il doit faire 20ans plein et après il pourra demander une libération conditionnelle…

Les commentaires sur Horizon Actu
09/03/2024 - 07h55
Signaler ce commentaire

C est pas assez et il sera bien en prison nourrit loge c est pas juste

Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 09/03/2024 - 14h23
Signaler ce commentaire

Temps mieux pour lui il fallait de faire

Les commentaires sur Horizon Actu
09/03/2024 - 20h12
Signaler ce commentaire

Il doit être condamné à vi c une honte

En direct
Meurtre de Sandy Cucheval : « Vous vous souvenez de ce visage brûlé au 3ème degré ? »