En ce moment : Cargo - AXEL BAUER Ecouter la radio

« N’utilisez plus les cachets anti-rhume ! » alerte l’Agence de sécurité du médicament

France - Monde. Alors que l'automne s'installe, les températures baissent et le nez coule. L'Agence de sécurité des médicaments alerte, ne vous dirigez pas vers les cachets anti-rhume qui provoquent des effets secondaires très rares, mais très dangereux.

« N’utilisez plus les cachets anti-rhume ! » alerte l’Agence de sécurité du médicament
Shutterstock

Ils sont souvent une solution pour nous. Dès que l’automne arrive et les températures baissent, la tendance à se diriger vers les Nurofen rhume, Rhinadvil, Dolirhume, Humex et Actifed est assez tentante, et bien sachez qu’il ne vaut mieux plus en consommer. C’est l’Agence de sécurité du médicament qui l’a récemment préconisé, « Ne les utilisez plus ! » a même déclaré sa cheffe, Christelle Ratignier-Carbonneil.

Effets secondaires inquiétants

Ainsi, les cachets anti-rhume, s’ils ne provoquent pas d’effets secondaires immédiats peuvent être très dangereux pour la santé avec des conséquences très rares mais très préoccupantes. Ces derniers provoqueraient, après utilisation, des infarctus du myocarde ou encore des accidents vasculaires cérébraux. Après concertation avec des professionnels de santé, le gendarme du médicament recommande aux utilisateurs de ne plus utiliser ces comprimés.

On ignore pour l’instant s’ils seront retirés de la vente. En 2022, pas moins de trois millions de boîtes de médicaments anti-rhume avaient été vendus.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires
Les commentaires sur Horizon Actu
Les commentaires sur Horizon Actu
Marie Paule 23/10/2023 - 21h31
Signaler ce commentaire

Bien sûr c'est dangeux

En direct
« N’utilisez plus les cachets anti-rhume ! » alerte l’Agence de sécurité du médicament