En ce moment : Nous on sait - PIERRE GARNIER Ecouter la radio

Avec « Ma vie sera ici », sorti ce mercredi, Guillaume Warmuz nous propose un beau moment de partage

RC Lens.

Ce 25 octobre sort en librairie « Ma vie sera ici », un livre publié par Talent Editions qui permet à Guillaume Warmuz de retracer son parcours d’homme et sa carrière de joueur, revenant sur ses plus belles heures tout en levant le voile sur certaines zones d’ombre. Un ouvrage dont la sortie ne devrait […]

Avec « Ma vie sera ici », sorti ce mercredi, Guillaume Warmuz nous propose un beau moment de partage

Ce 25 octobre sort en librairie « Ma vie sera ici », un livre publié par Talent Editions qui permet à Guillaume Warmuz de retracer son parcours d’homme et sa carrière de joueur, revenant sur ses plus belles heures tout en levant le voile sur certaines zones d’ombre. Un ouvrage dont la sortie ne devrait pas laisser les supporters du RC Lens insensibles.

A l’heure où Brice Samba représente le RC Lens à l’occasion d’un nouveau rassemblement avec les Bleus, Guillaume Warmuz a lui dû se contenter du statut d’international français Espoirs, militaire ou encore A’. Mais celui que l’on se permettra de désigner ici « meilleur gardien français non international A des années 1990 », barré qu’il était par une incroyable génération (Barthez, Lama, Charbonnier…) restera à jamais une personnalité à part dans l’histoire des Sang et Or. Il a été le dernier rempart du titre de champion de France en 1998, le dernier rempart de la victoire en Coupe de la Ligue en 1999, le dernier rempart de Wembley, le dernier rempart du parcours jusqu’en demi-finale de la Coupe de l’UEFA… Pour ces faits d’arme, il sera à jamais le premier et on attend évidemment qu’un jour quelqu’un le déleste du record du plus grand nombre de matches de Ligue des Champions joués par un Lensois. On parle bien d’un monument de l’histoire du RC Lens qui a pris la plume pour passer un moment avec nous.

« Le souhait d’apporter des éclaircissements et un témoignage »

 

Livre Guillaume Warmuz A maintenant 53 ans, Guillaume Warmuz avait bien des choses à raconter pour retracer sa vie de footballeur et d’homme, ce qu’il a fait avec l’aide d’Alexandre Taillez (que vous connaissez aussi peut-être pour sa chaine Youtube RCL Archives dont nous partageons très souvent les vidéos dans nos colonnes). Au fil des plus de 400 pages de cette autobiographie intitulée « Ma vie sera ici » à paraitre le 25 octobre chez Talent Editions, celui qui apporte aujourd’hui son expérience du côté de Mâcon en tant que directeur sportif n’élude rien. Avec beaucoup de sincérité, il se livre sur les moments de gloire comme les moments de faiblesse, à l’image du récit de cette sombre journée du 28 novembre 2002 à Porto, dernière sortie en Sang et Or loin d’être à la hauteur de tout ce qu’il a apporté au club. Le Bourguignon aux origines polonaises et italiennes nous partage ses moments de fierté sans jamais oublier de faire son autocritique sur les passages plus délicats ou d’évoquer ces moments d’incompréhension, comme avec Joël Muller. « J’avais ce souhait d’apporter pas mal d’éclaircissements, notamment par rapport à mon départ de Lens, de répondre à cette question : « Pourquoi Gus a fini par quitter Lens ? », sans non plus chercher à régler des comptes. J’avais cette envie de raconter mon histoire, à travers cette trame qu’est le football, devenu une autre nature en moi. Ce livre est un témoignage, à travers lequel je pense d’autres peuvent s’identifier même si on a tous des parcours différents », nous explique l’ex n°1 du Racing.

« Ce qui m’a animé, c’était de rendre les gens et le peuple lensois heureux »

“Ma vie sera ici” permet aussi d’en apprendre plus sur l’après Lens tel que l’a vécu Guillaume Warmuz. Avec notamment un passage loin d’être anodin à Dortmund (Photo officielle Borussia Dortmund).

Mais ce sont aussi quelques 400 pages durant lesquelles Guillaume Warmuz revient sur ces moments exemplaires de résilience, à travers notamment ses 2 grandes résurrections sportives : son retour suite à une grave blessure au genou qui aurait pu enterrer sa carrière, survenue en sauvant une balle de but sur coup franc lors d’un match crucial pour la qualification du RC Lens en Coupe de l’UEFA face à Montpellier en 1996, ou ce rebond au plus haut niveau sous les couleurs de Dortmund puis Monaco après quelques mois à Arsenal pour se remettre la tête à l’endroit auprès d’Arsène Wenger ou encore du gentleman et légendaire gardien anglais David Seaman, alors qu’il en paraissait bien loin après Porto. Car la carrière de Guillaume Warmuz ne se résume pas au Racing. Elle a commencé dans sa bourgogne natale à Blanzy, s’est poursuivie à l’INF Vichy pour l’amener à côtoyer les plus grands dans l’ombre à Marseille avant de se faire repérer par le RC Lens à Louhans-Cuiseaux. Autant de moments fondateurs sur lesquels revient « Gus », qui n’oublie pas de nous rappeler à quel point l’humain est aussi important dans un parcours. Au milieu des clins d’œil à Daniel Leclercq ou encore ses amis Mickaël Debève et Vladimir Smicer, il évoquera ainsi à plusieurs reprises ces personnalités que vous ne connaissez pas mais qui ont marqué son parcours : « La dimension humaine a toujours été importante pour moi. Ailleurs aussi, mais en particulier à Lens, ce qui m’a animé, c’était de pouvoir rendre les gens et le peuple lensois heureux », nous rappelle Guillaume Warmuz. De ses centres d’intérêt à sa foi jusqu’aux principes qui l’ont guidé pour devenir le footballeur qu’il a été et l’homme qu’il est aujourd’hui, Guillaume Warmuz partage ici avec nous une lecture qui devrait susciter l’intérêt de tous ceux qui l’ont vu garder les buts avec tant de ténacité et d’investissement à Bollaert pendant plus de 10 ans, de 1992 à la mi-saison 2002-2003. Une carrière comme on en voit plus beaucoup.

 « Ma vie sera ici », de Guillaume Warmuz, avec Alexandre Taillez, disponible le 25 octobre chez Talent Editions au prix de 20,90€ dans toutes vos librairies habituelles, en ligne ou en boutique.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Avec « Ma vie sera ici », sorti ce mercredi, Guillaume Warmuz nous propose un beau moment de partage