En ce moment : Bye bye - MENELIK Ecouter la radio

Attentat à Arras : Dominique Bernard était un professeur «passionné »

Arras - St Pol. L'enseignant a été tué hier dans l'attentat

Attentat à Arras : Dominique Bernard était un professeur «passionné »

Un mort et trois blessés. C’est le dramatique bilan au lendemain de l’attentat perpétré à la cité scolaire Carnot-Gambetta à Arras. Dominique Bernard, professeur de Français, a été tué, poignardé à plusieurs reprises. Une attaque qui intervient trois ans presque jour pour jour après l’assassinat de Samuel Paty. L'émotion est bien évidemment immense après le drame.

Des hommages

« Brillant, intelligent, sympathique ou encore passionné », voilà les mots employés par les collègues de Dominique Bernard. Ce professeur agrégé de lettres modernes avait 57 ans, il était marié et avait 3 filles, toutes étudiantes. Il était engagé dans le monde de l’éducation et avait fondé l’université populaire d’Arras qui, depuis, a été fermé. Un centre qui proposait des cours de philosophie ou encore de lettres. Une élève lui rend d’ailleurs hommage ce matin, devant l’établissement. « Je n’ai pas eu le temps de remercier ce professeur. Pour toutes ces années. Je n’ai pas eu le temps de lui dire au revoir, venir ici c’est ma manière de le remercier. C’était quelqu’un extraordinaire. Qu’on ait des difficultés ou non, qu’on soit impliqué ou non dans les Lettres, il était vraiment là pour nous. Il était toujours souriant. Pour moi, c’est un héros. Tout comme ceux qui se sont interposés hier. »

La commune de Berneville en deuil

Le professeur vivait à Berneville, un village situé au sud-ouest d’Arras. La commune est en deuil. Le maire Julien Bellengier, a adressé un message ce jour. « Au nom de l'équipe municipale, [je tiens] à exprimer sa profonde tristesse et sa solidarité aux victimes, aux familles, au personnel éducatif et aux enfants ayant assisté à ce drame. »

Dominique Bernard a sans doute sauvé des vies hier. Il s’est interposé devant l’assaillant avant qu’il n’entre dans l’établissement. Un établissement dans lequel il avait vu passer des élèves depuis son arrivée, dans les années 1980.

Dans cet attentat, trois autres personnes ont été blessées. Il s’agit du professeur de sport, David Verhaeghe. Ces jours ne sont plus en danger. Un agent du lycée, Jacques Davoli, est également stabilisé. La troisième personne est hospitalisée également.

À lire aussi : Attentat à Arras : Gérald Darmanin confirme « un lien probable entre ce qu'il s'est passé dans le Proche-Orient et le passage à l'acte »

Retrouvez le flux direct de cette journée de samedi en cliquant ici. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Attentat à Arras : Dominique Bernard était un professeur «passionné »