En ce moment : Don't you (forget about me) - SIMPLE MINDS Ecouter la radio

Prison de Béthune : trois individus pris en flagrant délit de jets de colis remplis de… pommes de terre

Béthune - Bruay. Les policiers ne s'attendaient pas à trouver des pommes de terre dans un colis.

Prison de Béthune : trois individus pris en flagrant délit de jets de colis remplis de… pommes de terre
Shutterstock

Décidément, les envois de colis par-dessus les murs de la maison d’arrêt de Béthune deviennent de plus en plus récurrents. Cette pratique n’est pas nouvelle mais les forces de l’ordre n’en finissent plus d’interpeller plusieurs individus missionnés pour cette pratique. Les interpellations étaient fréquentes au mois de mai, puis plus récemment en juillet où des personnes ont été arrêtées pour des jets de colis qui contenaient des kebabs. Dans la nuit de samedi 19 à dimanche 20 août, un homme est pris en flagrant délit pour avoir jeté des colis contenant des téléphones et de l’alcool. Cette semaine, dans la nuit du 3 au 4 septembre, trois « missileurs » ont été interpellés bien avant qu’ils lancent les colis, remplis de cannabis et de téléphones portables. L’historique de ces faits ne s’arrête pas là ! Les policiers ont fait une prise assez… inattendue.

Drôle de découverte

Une patrouille de police a pris en flagrant délit trois individus ce jeudi 7 septembre vers 23h45. Là encore, les missileurs, comme on les appelle, s’apprêtaient à jeter des colis. Les forces de l’ordre ont eu la surprise de constater… que ces colis contenaient 24 pommes de terre et… un gel douche (de la marque Dop). « On s’est alors dit qu’il y avait de la marchandise dans les pommes de terre », nous confie une source policière. Il n’en est rien. La c fouille » des pommes de terre n’a rien donné. Il n’y avait pas de cannabis ou d’autres substances à l’intérieur. Une personne était chargée de jeter les colis tandis que les autres conduisaient un véhicule.

L’explication est connue. La personne qui a jeté les colis est un ancien détenu. Menacé par un pensionnaire de la prison de Béthune, il a accepté contre son gré de jeter des présents par-dessus les murs de la maison d’arrêt. Peut-être a-t-il voulu créer des faux colis ? Les force de l’ordre l’ignorent. Dans tous les cas, les individus sont convoqués pour une procédure sur reconnaissance de culpabilité en janvier 2024, puis par un officier de police judiciaire en juin 2024.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Prison de Béthune : trois individus pris en flagrant délit de jets de colis remplis de… pommes de terre