En ce moment : Tu vas me manquer - PASCAL OBISPO Ecouter la radio

Elye Wahi : «J’ai eu besoin d’un temps d’adaptation»

RC Lens.

Elye Wahi est bel et bien lancé. Avec trois buts marqués lors de ses trois derniers matches joués, la recrue lensoise continue de monter en puissance après un début d’exercice plus délicat. Aussi buteur sur la scène européenne, l’ancien joueur de Montpellier poursuit son apprentissage au sein d’un club et d’une équipe qui veulent l’amener […]

Elye Wahi : «J’ai eu besoin d’un temps d’adaptation»

Elye Wahi est bel et bien lancé. Avec trois buts marqués lors de ses trois derniers matches joués, la recrue lensoise continue de monter en puissance après un début d’exercice plus délicat. Aussi buteur sur la scène européenne, l’ancien joueur de Montpellier poursuit son apprentissage au sein d’un club et d’une équipe qui veulent l’amener au plus haut de son potentiel.

Lensois.com : Elye Wahi, est-ce qu’il y a eu du doute ces derniers mois lorsque les buts ne venaient pas ?
Douter, je ne pense pas que ce soit le mot. Depuis mon arrivée à Lens, je mets tous les ingrédients pour performer. C’est vrai que j’ai connu des moments plus compliqués mais tout le monde m’a aidé. Les coéquipiers, le staff, les supporters. Là, j’ai enchainé avec 3 buts en en trois matches. C’est ce que j’ai toujours espéré et j’espère que ça va encore continuer.

Parlez-nous aussi de votre arrivée tardive, en fin de mercato, ce n’est pas le plus simple pour s’intégrer ?
Mon arrivée ici n’a pas été facile. A Montpellier, les consignes étaient différentes. Là-bas, c’était plus un jeu de transition et ici c’est un jeu de position. C’est ce que j’ai dû assimiler avec plus de vidéos notamment. J’ai dû parler plus avec mes partenaires. On a beaucoup échangé ici pour intégrer les principes de jeu, comme l’équipe doit avancer. Je devais mettre plus d’intensité dans mon travail défensif. J’essaye de mettre en pratique tout ça. J’ai eu besoin d’un temps d’adaptation. Je savais que je serais attendu vu le montant de mon transfert. Mais je ne me suis pas posé de question. On m’a aidé et soutenu. Plusieurs joueurs dont je suis proche me conseillent.

Jean-Louis Leca en fait partie ?
C’est quelqu’un d’important pour le club. Il a fait son nom, il est reconnu dans le monde du football. Et depuis mon arrivée ici, il me parle beaucoup. Il sent quelque chose en moi et m’aide à avancer.

«Je pense que je suis sur une bonne dynamique»

Il y a eu des critiques malgré tout, quelques sifflets aussi parfois, ça vous a touché ?
Non, en tant que footballeur, on doit s’attendre à tout ça. En réalité, ça a plus touché ma famille et mes proches qu’à moi-même. Nous, on est forgé pour tout ça, pour ces critiques. Aujourd’hui, je pense que je suis sur une bonne dynamique.

On vous a aussi comparé à votre prédécesseur, Loïs Openda …
Oui, j’ai pris sa succession. Il a fait une très grosse saison. Après son départ, tous les supporters, tous ceux qui suivent le club attendait quelqu’un à sa taille. Et à mon arrivée, je pense que beaucoup étaient contents. J’essaye de faire aussi bien, voire mieux. Il a marqué les esprits, il a eu des moments plus compliqués aussi. Mais il a toujours eu le soutien des supporters, comme moi. Je les remercie d’ailleurs et notamment pour la banderole qu’ils ont déployée en Marek il y a quelques jours.

Quel est votre axe de progression principal, s’il fallait n’en retenir qu’un ?
Je pense que je dois être encore plus efficace. Il y a des situations où je dois marquer sur mes premières actions. Celle du week-end dernier à Lyon (son plat du pied rattrapé par Lopes) n’est pas forcément un bon exemple. Je pense faire le bon geste. Mettre plus de puissance ? C’était compliqué à cause du rebond.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Elye Wahi : «J’ai eu besoin d’un temps d’adaptation»