En ce moment : Lovers In A Past Life - CALVIN HARRIS Feat RAG'N'BONE MAN Ecouter la radio

Nampalys Mendy : «Cette pause nous a fait beaucoup de bien»

RC Lens.

C’est la première fois depuis son arrivée au club que Nampalys Mendy a empilé deux titularisations consécutives en championnat. Le Sénégalais a pu profiter d’un turn over forcé par la présence de match européens en milieu de semaine et un calendrier qui déborde. A Reims comme contre Monaco, le joueur de 31 ans a répondu […]

Nampalys Mendy : «Cette pause nous a fait beaucoup de bien»

C’est la première fois depuis son arrivée au club que Nampalys Mendy a empilé deux titularisations consécutives en championnat. Le Sénégalais a pu profiter d’un turn over forcé par la présence de match européens en milieu de semaine et un calendrier qui déborde. A Reims comme contre Monaco, le joueur de 31 ans a répondu présent.

Lensois.com : Nampalys Mendy, vous revenez d’une coupure nécessaire de 48h, comment allez-vous ?
Cette pause nous a fait beaucoup de bien. On a pu changer d’air, pensé à autre chose parce qu’on a vécu deux moments difficiles entre l’élimination à Fribourg et la défaite dans les derniers instants contre Monaco trois jours plus tard. On est rentré avec l’esprit plus léger, prêts à repartir sur de bonnes bases. On s’est bien entraîné, on est bien.

Pour vous aussi la période n’était pas forcément évidente, vous aviez peu de temps de jeu et en club et en sélection pendant la Coupe d’Afrique des Nations.
Oui c’était une période compliquée. Je pars à la CAN blessé. Là j’ai joué un peu plus ces dernières semaines, ça m’a fait du bien tant physiquement et moralement. On se sent utile pour aider son équipe être avec les coéquipiers. On est des compétiteurs, on a envie de gagner et d’être sur le terrain. Mais le coach fait ses choix, il faut savoir répondre présent lorsqu’on nous appelle.

mendy khadra reims lens 180224

Justement, cette saison, le RC Lens a des difficultés à faire un résultat contre le top 5. L’an passé, ces équipes faisaient parties de vos victimes préférées, comment l’expliquer ?
Je ne sais pas si c’est un manque de maturité. Mais c’est vrai que, parfois, on aurait pu mieux gérer certaines situations. On ne l’a pas fait contre Monaco ou contre Fribourg en Coupe d’Europe par exemple. On sait quels problèmes il faut résoudre.

Et justement, le calendrier de mars vous amène face à des équipes mieux classées que vous …
Je ne vais pas me prendre la tête avec ça. On doit se focaliser sur notre travail. Il y a des détails à régler sur les gros matches. On travaille chaque jour pour gommer nos erreurs. Il faut qu’on pense à nous-mêmes et tout donner.

Retrouvez toute l'actualité du RC Lens sur lensois.com

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Nampalys Mendy : «Cette pause nous a fait beaucoup de bien»