En ce moment : Pride (In the name of love) - U2 Ecouter la radio

Méricourt : elle appelle le 17 pour violences conjugales, son conjoint interpellé

Faits divers. Pendant plusieurs mois, une femme a contacté le 17 car son compagnon était violent.

Méricourt : elle appelle le 17 pour violences conjugales, son conjoint interpellé
Shutterstock

Une jeune femme a vécu un calvaire pendant plusieurs mois ! Le 1er août 2023, cette Méricourtoise, âgée de 21 ans, a composé le 17 pour signaler des faits de violences conjugales. Cette dernière a lancé un appel au secours car son copain était violent. Si elle confiait au téléphone être victime de violences, elle faisait marche arrière quand les forces de l’ordre constataient les faits sur place. Les policiers sentaient que quelque chose ne tournait pas rond et ont donc décidé d’enquêter et de rester sous surveillance.

D’autres faits de violence en 2023

La Méricourtoise ne fait plus parler d’elle… jusqu’en octobre 2023 où elle a composé, de nouveau, le 17. La situation s’est alors reproduite. Les force de l’ordre sont retournées une nouvelle fois au foyer de la jeune fille à Méricourt, situé à 200 mètres du logement de son compagnon. Comme précédemment, elle nie les faits de violence. Finalement, les policiers interpellent l’homme âgé de 21 ans le 5 janvier et le placent en garde à vue. Lors d’une enquête de voisinage, plusieurs personnes ont confirmé le caractère violent du Méricourtois, dont la mère du mis en cause. La victime, qui présentait des hématomes aux yeux, avait reçu plusieurs coups de pieds et coups de poings de la part de son compagnon. 

Le suspect ne reconnait pas les faits lors de sa garde à vue mais selon les enquêteurs, sa compagne avait peur de témoigner. Il a été convoqué ce lundi au tribunal de grande instance d’Arras.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Méricourt : elle appelle le 17 pour violences conjugales, son conjoint interpellé