En ce moment : All Out Of Fight - PINK Ecouter la radio

Après les inondations, comment venir en aide aux bateliers du Pas-de-Calais ?

Ça se passe près de chez vous. Les bateliers ont été victimes des inondations. Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France, est monté au créneau pour les défendre. Explications.

Après les inondations, comment venir en aide aux bateliers du Pas-de-Calais ?
Shutterstock

C’était il y a un mois tout pile ! Le Pas-de-Calais commençait à être touché par les inondations. Les fortes pluies s’abattaient sur le département après le passage de la tempête Ciaran, avec un pic de crue dans la nuit du 6 au 7 novembre. Quelque 1 500 habitations étaient évacuées. Un mois plus tard, de nombreux habitants, notamment dans l’Audomarois et le Montreuillois n’ont toujours pas regagné leur maison. Une profession a particulièrement été touchée par ces inondations : celle des bateliers !

Des bateliers bloqués depuis plusieurs semaines

De nombreuses rivières ont débordé : La Liane, l’Aa, la Hem, la Canche… affectant ainsi les conditions de navigation, momentanément arrêtées sur certaines portions de canaux notamment ceux qui desservent le Grand Port Maritime de Dunkerque. Au regard de cette situation, Xavier Bertrand, président du conseil régional des Hauts-de-France, a écrit à Clément Beaune, ministre chargé des Transports. Le président de région rappelle que « de nombreux bateliers sont actuellement bloqués depuis plusieurs semaines en raison du niveau de l’eau, trop haut suite aux inondations, qui ne permet de naviguer en toute sécurité. »

Sur l'indemnisation 

Xavier Bertrand souhaite que les représentants des bateliers de la région Hauts-de-France puissent rencontrer les services du ministère des Transports. Il faut « travailler à la mise en place d’un mécanisme d’indemnisation exceptionnel pour soutenir notre filière », précise-t-il. « Le coût de cette indemnisation est colossal et atteint en moyenne 1 700 euros par jour où les bateliers ignorent quand ils pourront repartir. Surtout à ce jour, aucun dispositif d’aide n’a été mobilisé par l’Etat, alors même que les conditions prévues par les assurances ne permettent pas d’indemnisation et que le mécanisme mis en place par les Voies Navigables de France n’intègre pas les crues, ce qui oblige les bateliers à puiser dans leur trésorerie. »

À Cuinchy, près de Béthune, certains bateliers sont bloqués depuis début novembre ! La sénatrice Amel Gacquerre s'est également emparée du sujet. 

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
Après les inondations, comment venir en aide aux bateliers du Pas-de-Calais ?