En ce moment : Love'n'Tendresse - EDDY DE PRETTO Ecouter la radio

La police lance à appel à témoins après les agressions sexuelles au Tattoo Empire à Arras

Arras - St Pol. Après les accusations et temoignages accusant un tatoueur d'Arras d'agressions sexuelles, la police a lancé un appel à témoins.

La police lance à appel à témoins après les agressions sexuelles au Tattoo Empire à Arras
La boutique est désormais fermée. - Capture d'écran - Google Maps

Le 5 octobre dernier, un tatoueur d’Arras était soupçonné d’agressions sexuelles et de viols sur des clientes. L’homme âgé de 52 ans avait été mis en examen et écroué après sa garde à vue au commissariat d’Arras. Celui qui officiait chez « Tattoo Empire », situé rue Saint-Aubert, avait également été interpellé et présenté à un juge d’instruction dans le cadre d’une enquête. Cette dernière a été ouverte après le dépôt d’au moins quatre plaintes de clientes. Depuis, les langues se sont déliées. D’autres témoignages et plaintes ont suivi. Certains faits remonteraient même à 2019.

Après son passage devant le juge des libertés et de la détention, le suspect avait été placé en détention provisoire. Il était déjà inscrit au fichier des délinquants sexuels. Le salon, désormais fermé, a été perquisitionné et placé sous scellé. Plusieurs tatoueurs d’Arras avaient montré leur colère en rédigeant une lettre ouverte, ils avaient reçu plusieurs témoignages au sujet de « Tattoo Empire ».

La police cherche des témoignages

Plusieurs semaines après ces évènements et dans le cadre de l’affaire, la police a lancé un appel à témoins sur demande du juge d’instructions, vous pouvez d’ailleurs les adresser à arras-temoignages@interieur.gouv.fr. Le tatoueur était déjà inscrit au fichier des délinquants sexuels, il possédait déjà un salon près de Lille il y a plusieurs années.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article
Les commentaires sur Horizon Actu
En direct
La police lance à appel à témoins après les agressions sexuelles au Tattoo Empire à Arras